zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez | 
 

 L'illusion de l'ego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Yan
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 37
Localisation : Alpes
Votre pratique, votre tradition : Madhyamika
Gémeaux Singe
Messages : 1
Points de participation : 4
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 10/09/2014

MessageSujet: L'illusion de l'ego   Lun 23 Mar - 20:56

Rappel du premier message :

Qu'est-ce qu'un homme ?
206 os, 640 muscles, 100 milliards de neurones, 100 000 milliards de cellules de 200 types différents qui arrivent à fonctionner ensemble.
Et pourtant, tranquillement, sans aucune hésitation, à chaque action de ces innombrables cellules, nous disons " Je ".
Je mange, je ris, je respire, je pense, je suis ému.
Sommes-nous vraiment là, plantés au sommet d'une montagne de cellules, à les regarder fonctionner pour nous ou est-ce une illusion ?
 
 
 
Sur une vie, de l'enfance à la vieillesse, cinquante tonnes de nourriture nous traverse et nous transforme. Cinquante tonnes ! En 24 heures, nous inspirons huit mille litres d'air et des centaines de milliers de cellules sont renouvelées. Et, pourtant, à la fin d'une journée, nous pourrions affirmer sans rire à qui veut l'entendre " Ce soir, je suis la même personne que ce matin ". Comment est-ce possible ?
Tout changerait, tout se renouvellerait, des cellules à l'eau qui me compose, des pensées aux émotions qui me traversent, tout sauf moi ?
J'ai l'impression très nette d'être situé dans mon corps. Je sens que j'occupe mon corps et j'ai la conviction de le posséder et d'agir par son intermédiaire. C'est mon corps, et je le contrôle.
Mais cette impression, si puissante, si évidente ne serait-elle pas l'arbre qui cache la forêt ?
 
 
L'arbre du "je", toujours semblable à lui-même, ne serait-il pas créé pour cacher une forêt variée de perceptions, d'émotions et de pensées ?
La conscience de soi permet quelque chose d'extraordinaire.
 
Grâce à elle, tous les phénomènes intérieurs et extérieurs qui nous touchent, aussi variés soient-ils, peuvent être rattachés à une seule entité, réunis sous le même étendard: " Je ".
Et c'est bien pratique. Je vois, je chante, je comprends, je suis ému. Toujours je, je, je, utilisé en permanence et qui s'applique à tout. Je ris, je bronze, je parle, je digère. Voilà un mot commode pour unifier l'ensemble. A force d'être appelé par un prénom, à force de dire je, nous croyons fermement en l'existence d'un moi, tel un génie dans une bouteille ou un prisonnier dans sa cellule.
 
Mais que nous montre le bouddhisme ? Que nous disent les neuropsychologues tels Paul Broks, Chris Frith ou Jean-Louis Monestes ? Que peut-on même observer directement de l'intérieur ?
Lorsqu'on le cherche, ce "je" est introuvable. C'est une illusion, un mirage.
 

 
L'illusion est irrésistible, permanente mais elle n'est pas indissoluble. Il n'y a aucun endroit où un "je" existerait en plus des pensées, en plus des perceptions, en plus des émotions.
 Nous sommes des êtres vivants, capables de conscience, mais sans aucun moi fixe.
Voilà la réalité observable.
 
Pourtant, percevoir l'illusion du moi n'est pas un remède miracle. Cela n'a jamais nourri ou habillé personne. Ça ne donne pas de travail, ça ne lave pas le linge, ça ne rends pas intelligent, ça n'apporte pas la fortune, ça ne fait pas disparaître la maladie.
 
Mais cela relâche l'attachement à notre petite personne et aux idées qui l'habillent. Toutes les croyances centrées sur ce moi, si important auparavant, perdent peu à peu leur intérêt.
L'esprit devient plus calme.
 

 
Il passe à autre chose. Il arrête de divaguer et de croire n'importe quoi.
Alors que reste-t-il une fois l'illusion de l'ego dissipée ?
La conscience d'être vivant et l'étonnement d'être conscient.
 
De la vie émerge la conscience de soi et de cette conscience naît l'étonnement.
 
De quoi s’étonne-t-on ? En général, de l’inhabituel et de l’exceptionnel, de ce qui contredit nos attentes et nos croyances. On s’étonne de la taille énorme d’un fruit ou d’une personne. On s’étonne de tout ce qui dépasse l’imagination. On s’étonne de ce qui rompt avec nos habitudes et les lois de la nature. C’est là l’étonnement facile et naturel.
 
Mais le difficile est d’apprendre à s’étonner de ce qui est banal. S’étonner de l’existence d’une fleur ou du corps humain. S’étonner non pas du miracle, mais de la régularité des lois naturelles, qui sont comme un miracle permanent.
 
Hélas, on cesse de s'étonner devant un miracle constant.
Nous sommes des êtres vivants. Voilà le vrai miracle, le miracle constant. Nous ne sommes pas différents des autres êtres vivants. Partout, ce sont les mêmes mécanismes. Partout, les gènes sont à l’œuvre pour préserver l'équilibre dynamique du corps. Des entrées continuelles, de la nourriture, de l'eau, de l'oxygène et des sorties incessantes, des excréments, de la sueur, du gaz carbonique. Tout cela, pour maintenir l'équilibre du corps, l'homéostasie.
 

 
Un arbre ne possède pas d'existence indépendante: Il se dissout en un réseau de relations s'étendant à l'univers entier : la pluie qui tombe sur ses feuilles, le vent qui l'agite, le sol qui le nourrit et le fait vivre, les saisons et le temps, la lumière du soleil - tout cela fait partie de l'arbre.
 
Tout l'univers contribue à faire de l'arbre ce qu'il est. Il ne peut à aucun moment être isolé du reste du monde et à chaque instant, il se modifie imperceptiblement. Mais que se passe-t-il  quand il meurt ? Va-t-il au paradis des arbres ? Y ' a-t-il un au-delà pour lui ?
Non, bien sûr.
Alors, pourquoi accorder aux hommes ce qui paraît impossible à accepter pour les arbres et même pour les animaux, connaissant ce qu'ils sont vraiment ?
Sommes-nous différents d'eux ?
 
Tout l'univers contribue à faire de l'homme ce qu'il est, n'est-ce pas suffisant ?
Que faut-il de plus ? Une âme ? Un moi éternel ? Une vie dans l'au-delà ?
 
Le sentiment d'être un "je" enfermé dans un corps comme un prisonnier dans sa prison est une illusion. En réalité, Il n'y a pas de prisonnier, il n'y a donc pas de prison.
Il y a juste un organisme conscient d'être vivant et étonné d'être conscient.
Et c'est déjà pas mal, non ?  Wink  http://illusiondelego.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 1:14

Regard multi-directionnel pour le père St Ex...toujours au même carrefour et cependant jamais au même : mystère de la dimension temporelle et spatiale qui se résout dans les formes infiniment variables empruntées par la matière  malléable dite "ici et maintenant", matière variable se modifiant de manière plus ou moins perceptible ;  en précisant la fonction à la fois émettrice et percevante de cette matière. 

Matière de l'ici et maintenant, agencement de cette matière, matière  auto informative...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 7:03

l'Univers ne cherche pas systematiquement a se connaitre, certaines personnes ne se posent aucune question..mais parfois l'Univers s'interroge sur lui meme. Quand on veut voir quel tete on a cherche uh miroir et on regarde...l'homme est le miroir de l'Univers, il s'observe a travers nous.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 15:56

Gros concept oui, en attendant les variations de formes sensibles reçues par le capteur de rêves et en reconnaissant qu'il existe un état dimensionnel quasiment ou complètement (?) permanent où l'univers ne cherche pas à se connaître...Sachant tout de même qu'il y'a un "ne pas se connaître" qui diffère selon qu'on parle du maçon et de la construction d'un mur, du peintre couvrant sa toile, du romancier occupé à donner vie à ses personnages, du téléspectateur etc. qui sont toutes des variations du "ne pas se connaître" de l'univers, ensemble de détournements de l'attention de la pure sensation sans objet qui en elle même est distorsion distrayante et fascinante de l'être s'avérant fruit de la pure auto-contemplation de l'univers...Avec les larmes sanglantes de la cécité qui vont avec.
Mais parfois le maçon fabrique son mur de travers, le peintre déchire sa toile, le romancier ses feuillets, pendant que le téléspectateur s'ennuie, agencement des particules gazeuses particulier, système de refroidissement interne avec augmentation de la densité.

Koan : Mais les fleurs fanent et tombent malgré notre amour pour elles ; et les mauvaises herbes poussent bien que nous les détestions.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 16:45

"Mais l'âme aime au-delà du tombeau."
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 19:39

Pour ça aussi que l'abeille butine spontanément selon sa nature quand il est temps, car les fleurs ont un temps pour éclore, exhaler sans retenue leur parfum et faner et ce n'est ni l'abeille ni la fleur qui en décident. donc oui, au delà de la forme, petite ouverture par laquelle entrent le froid et le chaud, l'obscure et le clair, le noir et le blanc, infiltration de l'information par les innombrables pores.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 23:39

dans le zen vous experimentez l'etat hishirio, je me vois pas trop ce que c'est mais c'est un etat d 'etre si c'est experimentable, c'est un etat de bien etre, on sait quand ca vient, on sait quand ca part...l'etat hishirio qui doit etre une forme de conscience subtile va et vient, quand on arrete zazen on voit que hishirio est parti, on peut se dire quon etait bien a ce moment la et alors la dure realité apparait, il faut rentrer chez soi, retourner bosser...si on experimente une extase ou la kundalini ou si on sort de son corps { ca ne m'est jamais arrivé a priori} c'est pareil on sort et on revient, ca va et ca vient, les experiences vont et viennent, elles ne durent pas. Les bonnes experiences nous rendent meme esclave d'une certaine maniere, on a eté marqué profondement et on en redemande, on vit alors pour la prochaine experience, pour reproduire l'experience du passé, on y pense souvent, cela nous pompe notre energie d'y penser souvent, on espere que le prochaine zazen, la prochaine mediation, la prochaine rencontre amoueuse sera meilleur ou aussi bien que celle du passé et alors on vit dans le mental, on ne vit plus le present !

Donc 2 choses : les experiences ne durent pas et nous rendent esclave. Elles ne durent pas, on dort bien une nuit et le lendemain on dort mal etc... mais qui est ce qui reste, qui se rend compte de ca, qui voit que ishirio vient et puis s'en va ? c'est vous qui voyez ca. Vous ne changez pas, le monde change mais vous ne changez pas. Si vous etes indetifié a ishirio vous etes dans de graves problemes...vous n'etes pas ishirio, vous etes encore plus subtile que ca, que toutes les experiences.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 23:49

Un matin on se reveille et tout va bien, 2 heures plus tard quelque chose a changé on se sent mal, quelque chose est arrivé, peu importe quoi, une mauvaise nouvelle, une pensee inquietante a traversé notre esprit, peu importe on s'en fou on etait bien et puis plus rien. Le soir tout a coup ca va mieux, on ne ssait pas pourquoi, on cherche mais on trouve rien enfin on respire, le lendemain rebelotte etc...

Les emotions changent, un coup ca va un coup ca va pas, c'est sans fin...

Mais on peut dire une chose c'est que vous le voyez vous voyez que ca va puis que ca va pas, vous observez le sentiment agreable puis le sentimente desagreable et le sentiment agreable revenir. C'est comme si vous etes assis sur un banc dans la rue, vous voyez une jolie fille puis une moche puis la jolie fille revient etc...deja vous ne pouvez pas controler le passage de la jolie fille, vous ne pouvez pas dire a la moche de ne plus passer et a la jolie de passer et repasser encore et encore Laughing. Ensuite vous comprenez que vous n'etes pas la jolie fille et pas non plus la moche. Vous etes vous observant tout ca..donc meme si ca peut sembler tres proche, vous n'etes pas vos sentiments, vous n'etes pas tout ce que vous pouvez observer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 30 Mar - 23:52

la deuxieme chose c'est que une fille passe, une emotion passe et puis une autre emotion prend le relais mais vous vous etes toujours la , Nexus s'est peut etre oublié en regardant les fills sur un banc mais il n'a pas disparu, il etait la toujours observant. Meme si mon sentiment d'etre, le sentiment je suis avait disparu, j'etais toujours la mater..en embuscade... cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 7:18

imaginez que vous etes assis sur un banc dans un parc, vous ne pouvez pas selectionner les gens qui passent devant vous, vous ne pouvez pas dire que seuls les plus jolies filles vont passer devant vos yeux, non vous  n'avez aucun controle, vous allez voir passer toute sorte de personnes, des jolies, des moches, des vieux, des jeunes etc..

C'est pareil pour les pensees et les emotions, vous croyez qu'ils sont a vous mais ils vous sont aussi etranger que les gens qui passent devant vous alors que vous etes assis sur un banc. Vous n'avez aucun controle, les pensees et les emotions passent devant vos yeux, dans votre champ de conscience, de vision et vous ne pouvez pas choisir, tout au plus vous pouvez donner votre avis sur ces pensees ou ces emotions, vous pouvez par exemple vous dire que c'est vraiment de la merde le genre de pensees que vous avez ou vous pouvez fermer les yeux et vous dire que non ca ne vous interesse pas, qu'il vous faut penser a autre chose, vous pouvez fermer les yeux et ne pas voir les gens passer devant vous alors que vous etes assis sur votre banc. 

C'est un point tres important et qui change tout, vous n'etes pas ce que vous voyez, vous n'etes pas ce qui est vu, ressenti, vous etes celui qui voit, celui qui prend conscience, celui qui experimente. Assis sur un banc vous ne vous dites pas que vous etes tous ces gens qui passent devant vous, soyez realiste vous savez bien qui vous etes, vous etes Mr Dupond ou Madame Dujardins par ex regardant des gens et vous voyez bien que ces gens sont completements differents de vous, ils sont de l'autre coté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 7:38

les cathos me disent que dieu est le maximum, les scientologues m'ont dit que l'etat de clair est le maximum, les disciples du zen me diront que ishirio est le maximum mais rien ne me satisfait en verité. Jai sacrifie une grande partie de ma vie a chercher la verité de mon existence, mon histoire n rien d'extraordinaire, jai cherché parce que je suis comme ca, mon esprit est comme ca tout simplement , j'ai herité de ce ce type d'esprit, un genre d'esprit plutot tres compliqué en fait que j'aurais rendu simple si j'avais pu...mais vous ne pouvez pas, vous ne pouvez pas vous reveiller un matin et vous dire que cette fois ci , dans le miroir de votre salle de bain, vous aurez une autre tronche parce que vous le valez bien. Ca c'est voir la realité, ce n'est peut etre pas beaucoup mais c'est la realité, c'est ne plus se faire de films, c'est deja un pas en dehors du monde des bisounours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 7:47

certaines personnes vont se demander pourquoi c'est comme ca, je n'en ai pas la moindre idee, on ne peut qu'avancer des theories mais les faits sont la, la realité est ce qu'elle est un point c'est tout, vous pouvez invoquez le bouddha, mahomet ou jesus christ, vous pouvez ou ne pouvez pas recevoir une reponse et en general vous n'en recevrez pas, vous vous reveillez chaque matin et une chose est sur vous etes toujours le meme dans le miroir de la salle de bain. Dans la majorité des cas, vos problemes n'ont pas disparu, vous allez devoir porter une journee de plus tout ce que vous etes habitué a porter, la sagesse exige que vous vous fassiez une raison mais etes vous vraiment sage ? j'en doute !  vous etes pour la plupart d'entre vous des gens ordinaires comme 99, 9 pourcents de la population, vous avez vos propres problemes, vos propres aspirations, vos propres deceptions.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 8:10

lol oui on peut tjs apprendre c'est sur, on apprend des tas de choses mais en ce qui concerne le bien vivre, en ce qui concerne regler le probleme de la souffrance de maniere definitive on apprend rien. J'ai vu passé des gens qui passait d'un gourou a un autre, d'une technique a une autre, d'une croyance a une autre, d'un blabla a un autre et puis a un moment donné, la fatigue ou la lassitude aidant ils s'arrtent et posent leurs  fesses sur un coussin, je ne parle pas specialement des pratiquants du zen, et s'installe dans une certaine securité mentale ou plutot dans une plus ou moins grande securité mentale, un truc tres moyen et plutot bankal a mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 8:18

non mec, tout ca ne mene nul part ou on veut vraiment aller, a un moment donné il faut vraiment se rendre compte d'une chose et toutes les souffrances mene a ce point la, toutes les souffrances ont pour fonction de nous amener a cet endroit la qui n'est pas un endroit mais plutot une sorte de no mans land et qui est comme un grand aveu de faiblesse mais qui pourtant porte en lui une formidable volonté de vivre : putain, je ne peux plus vivre avec un esprit comme le mien !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 19:36

exact les gens sont de l autre cote mais il ne le savent pas, ils croient qu ils sont du cote des choses, du cote de l impermanence, de la dualite, des pensees, des emotions, des desirs, du corps etc...alors que toutes ces choses la viennnent a lui les unes apres les autres, le gars est tranquillement assis sur son banc en fait peinard...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 20:14

moi je suis de l'autre coté banana mais j'utilise les nouvelles technologies pour communiquer, qui pourrait me comprendre sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 20:17

les pensees viennent a moi tu vois quand j'en ai besoin, quand j'ai envie de dire un truc, tu comprends a coté de moi le meilleur ordi n'est qu'un plat de nouilles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 20:31

quand je n'applique aucun controle, aucune volonté, quand je decide de ne prendre aucune direction en particulier les pensees se mettent en mode reve, elles passent mecaniquement en pilote automatique et se melangent pour creer une histoire sans interet comme des poissons dans un bocal qui tournent inlassablement et attendent le signal de la bouffe pour sortir de leur torpeur mais a tout moment les pensees sont disponibles pour mon propre interet. De meme a tout moment mon corps est disponible, il n'attend que mes ordres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 31 Mar - 20:40

les gens ont oublié que nous sommes une formidable intelligence qui avons crée ce monde, ce corps, la conscience, les pensees pour notre propre plaisir, pour le plaisir d'exister dans ce monde, sur un plan a 3 dimensions, dans l'espace temps. 

Mais les gens preferent etre fasciné parce qu'il voit et ils s'agenouilles devant tous ces objets, ils croient naivement que ces choses en face d'eux sont l'oeuvre d'un quelconque demiurge inconnu ou bien que ces choses par l'operation du saint esprit sans doute se sont auto crée...ils lisent des livres spirituels qui sont de veritables torches culs et proclament avoir trouvé la Verité...et pendant ce temps la ils continuent d'ignorer qui ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 1 Avr - 1:20

c est mort ici...ya plus que des robots du zen !

allez pat on se casse ...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 1 Avr - 19:23

on s'arrache ! ici y'a plus rien a en tirer.
on va au soleil, la tout n'est que luxe calme et volupté pardi.Des aventures extraordinaires nous attendent, la vie ne fait que commencer.......
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Jeu 2 Avr - 1:15

C’est dans le sens de partir au soleil faire bronzette et de dire adieu, comme le singe 0 qui grimpe dans l’arbre. Sa vision de l’arbre est complète, matière de l’ici et maintenant qui est constitution d’une logique globale où il y’a certitude d’existence parce que la sensation s’assemble habilement et instaure la logique temporelle et spatiale par laquelle tout est immanquablement à sa place…Le singe 0 attrape par exemple avec sa main droite la branche « j’ai pensé ça », avec sa main gauche il voit le soleil et la nécessité de mettre des lunettes, son pieds droit est sur une idée pas forcément claire et son pieds gauche se trouve sur demain, et comme ça il réuni le tout et dans sa tête il y’a bien un arbre dans sa globalité. Ca tient à peu de chose que le singe manque une branche et que ça le fasse tomber du haut de l’arbre : si par exemple sa main droite manque la branche « j’ai pensé ça », il ne pourra pas d’avantage se retenir aux trois autres branches et ce sera foutu.  Mais ce singe 0 est vraiment habile pour trouver la logique avec laquelle les branches sont agencées et c’est comme ça que dans son esprit, il peut voir l’arbre tout entier. Il voit l’arbre tout entier et il se voit le parcourir de part en part, comme ça la vision est vraiment globale, et il peut même avoir la sensation de tenir dans ses mains telle branche qui est par exemple à l’extrémité la plus haute de l’arbre et vers laquelle il se dirige et qu’il n'a pas encore en main alors qu’il ne se tient encore qu’à mi chemin d’elle. Et même si la sensation au moment où il attrape effectivement la branche du sommet n’est pas la même que celle qu’il avait imaginée, ce n’est pas important, parce que c’est cette sensation préalable qui lui a permis de garder l’équilibre et de procéder à son ascension vers le sommet de l’arbre en toute sécurité. Cette sensation des branches qu’il tient dans ses mains, sa faculté de sentir qu’il tient toutes les branches de l’arbre lui permet de se sentir dedans et d’avoir eu quelque chose à y faire (passé), d’y faire quelque chose (présent), et d’avoir quelque chose à y faire (futur) parce que chaque moment lui permet de garder son équilibre grâce à la logique de ce réassemblage inapparent et cependant constant de l’arbre qui donc n’est jamais le même mais semble toujours le même ; que ses branches semblent toujours disposées bien à leur place, ce qui donne au singe la certitude qu’il est bien dans cet arbre. 
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Jeu 2 Avr - 1:23

En résumé : Réagencement constant de la cohérence.
La cohérence utilise la sensation de continuité.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Jeu 2 Avr - 14:33

Oui ha ha, couvaison de dômes sans dogme.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 43
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1615
Points de participation : 1846
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Jeu 2 Avr - 14:48

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'illusion de l'ego
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Zen :: Spiritualité-
Sauter vers: