zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez | 
 

 L'illusion de l'ego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Yan
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 37
Localisation : Alpes
Votre pratique, votre tradition : Madhyamika
Gémeaux Singe
Messages : 1
Points de participation : 4
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 10/09/2014

MessageSujet: L'illusion de l'ego   Lun 23 Mar - 20:56

Rappel du premier message :

Qu'est-ce qu'un homme ?
206 os, 640 muscles, 100 milliards de neurones, 100 000 milliards de cellules de 200 types différents qui arrivent à fonctionner ensemble.
Et pourtant, tranquillement, sans aucune hésitation, à chaque action de ces innombrables cellules, nous disons " Je ".
Je mange, je ris, je respire, je pense, je suis ému.
Sommes-nous vraiment là, plantés au sommet d'une montagne de cellules, à les regarder fonctionner pour nous ou est-ce une illusion ?
 
 
 
Sur une vie, de l'enfance à la vieillesse, cinquante tonnes de nourriture nous traverse et nous transforme. Cinquante tonnes ! En 24 heures, nous inspirons huit mille litres d'air et des centaines de milliers de cellules sont renouvelées. Et, pourtant, à la fin d'une journée, nous pourrions affirmer sans rire à qui veut l'entendre " Ce soir, je suis la même personne que ce matin ". Comment est-ce possible ?
Tout changerait, tout se renouvellerait, des cellules à l'eau qui me compose, des pensées aux émotions qui me traversent, tout sauf moi ?
J'ai l'impression très nette d'être situé dans mon corps. Je sens que j'occupe mon corps et j'ai la conviction de le posséder et d'agir par son intermédiaire. C'est mon corps, et je le contrôle.
Mais cette impression, si puissante, si évidente ne serait-elle pas l'arbre qui cache la forêt ?
 
 
L'arbre du "je", toujours semblable à lui-même, ne serait-il pas créé pour cacher une forêt variée de perceptions, d'émotions et de pensées ?
La conscience de soi permet quelque chose d'extraordinaire.
 
Grâce à elle, tous les phénomènes intérieurs et extérieurs qui nous touchent, aussi variés soient-ils, peuvent être rattachés à une seule entité, réunis sous le même étendard: " Je ".
Et c'est bien pratique. Je vois, je chante, je comprends, je suis ému. Toujours je, je, je, utilisé en permanence et qui s'applique à tout. Je ris, je bronze, je parle, je digère. Voilà un mot commode pour unifier l'ensemble. A force d'être appelé par un prénom, à force de dire je, nous croyons fermement en l'existence d'un moi, tel un génie dans une bouteille ou un prisonnier dans sa cellule.
 
Mais que nous montre le bouddhisme ? Que nous disent les neuropsychologues tels Paul Broks, Chris Frith ou Jean-Louis Monestes ? Que peut-on même observer directement de l'intérieur ?
Lorsqu'on le cherche, ce "je" est introuvable. C'est une illusion, un mirage.
 

 
L'illusion est irrésistible, permanente mais elle n'est pas indissoluble. Il n'y a aucun endroit où un "je" existerait en plus des pensées, en plus des perceptions, en plus des émotions.
 Nous sommes des êtres vivants, capables de conscience, mais sans aucun moi fixe.
Voilà la réalité observable.
 
Pourtant, percevoir l'illusion du moi n'est pas un remède miracle. Cela n'a jamais nourri ou habillé personne. Ça ne donne pas de travail, ça ne lave pas le linge, ça ne rends pas intelligent, ça n'apporte pas la fortune, ça ne fait pas disparaître la maladie.
 
Mais cela relâche l'attachement à notre petite personne et aux idées qui l'habillent. Toutes les croyances centrées sur ce moi, si important auparavant, perdent peu à peu leur intérêt.
L'esprit devient plus calme.
 

 
Il passe à autre chose. Il arrête de divaguer et de croire n'importe quoi.
Alors que reste-t-il une fois l'illusion de l'ego dissipée ?
La conscience d'être vivant et l'étonnement d'être conscient.
 
De la vie émerge la conscience de soi et de cette conscience naît l'étonnement.
 
De quoi s’étonne-t-on ? En général, de l’inhabituel et de l’exceptionnel, de ce qui contredit nos attentes et nos croyances. On s’étonne de la taille énorme d’un fruit ou d’une personne. On s’étonne de tout ce qui dépasse l’imagination. On s’étonne de ce qui rompt avec nos habitudes et les lois de la nature. C’est là l’étonnement facile et naturel.
 
Mais le difficile est d’apprendre à s’étonner de ce qui est banal. S’étonner de l’existence d’une fleur ou du corps humain. S’étonner non pas du miracle, mais de la régularité des lois naturelles, qui sont comme un miracle permanent.
 
Hélas, on cesse de s'étonner devant un miracle constant.
Nous sommes des êtres vivants. Voilà le vrai miracle, le miracle constant. Nous ne sommes pas différents des autres êtres vivants. Partout, ce sont les mêmes mécanismes. Partout, les gènes sont à l’œuvre pour préserver l'équilibre dynamique du corps. Des entrées continuelles, de la nourriture, de l'eau, de l'oxygène et des sorties incessantes, des excréments, de la sueur, du gaz carbonique. Tout cela, pour maintenir l'équilibre du corps, l'homéostasie.
 

 
Un arbre ne possède pas d'existence indépendante: Il se dissout en un réseau de relations s'étendant à l'univers entier : la pluie qui tombe sur ses feuilles, le vent qui l'agite, le sol qui le nourrit et le fait vivre, les saisons et le temps, la lumière du soleil - tout cela fait partie de l'arbre.
 
Tout l'univers contribue à faire de l'arbre ce qu'il est. Il ne peut à aucun moment être isolé du reste du monde et à chaque instant, il se modifie imperceptiblement. Mais que se passe-t-il  quand il meurt ? Va-t-il au paradis des arbres ? Y ' a-t-il un au-delà pour lui ?
Non, bien sûr.
Alors, pourquoi accorder aux hommes ce qui paraît impossible à accepter pour les arbres et même pour les animaux, connaissant ce qu'ils sont vraiment ?
Sommes-nous différents d'eux ?
 
Tout l'univers contribue à faire de l'homme ce qu'il est, n'est-ce pas suffisant ?
Que faut-il de plus ? Une âme ? Un moi éternel ? Une vie dans l'au-delà ?
 
Le sentiment d'être un "je" enfermé dans un corps comme un prisonnier dans sa prison est une illusion. En réalité, Il n'y a pas de prisonnier, il n'y a donc pas de prison.
Il y a juste un organisme conscient d'être vivant et étonné d'être conscient.
Et c'est déjà pas mal, non ?  Wink  http://illusiondelego.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Jeu 2 Avr - 17:47

La cohérence, le tout à sa place avec ce sentiment intrigant que malgré cette perfection quelque chose soit sans cesse en train de clocher plus cette même cohérence avec ce sentiment comblé que tout étant à sa place tout est effectivement bien à sa place, seraient peut-être précisément le carburant du moteur de cette perfection qui ne se soucierait pas de l’individu alors même que ce dernier serait l’une des pièces de ce rouage implacable. Alors qu’ayant reçu son shoot, l’individu chante joyeusement l’équilibre du tout, le point de déséquilibre est déjà en train de s’amorcer derrière son dos. Petit à petit le déséquilibre augmente, et plus il augmente, plus l’individu prend le chemin où il est sur le point de se rendre tout à fait alors qu'il a déjà depuis un moment cessé de chanter joyeusement. Dans cette phase l’équilibre est déjà en train de s’amorcer derrière son dos. Lorsque l'individu se rend tout à fait, c’est le point où l’équilibre est revenu à son comble. C’est à ce stade que cet individu reçoit son shoot de lâcher prise, son shoot de super pouvoir, c’est à ce stade qu’à nouveau tout étant à sa place, tout est effectivement à sa place. 
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Sam 4 Avr - 10:51

"Méphistophélès symbolise encore le défi de la vie, avec toutes les équivoques qu'il comporte. Faust n'avait pas réussi à vivre pleinement une part importante de sa jeunesse. Il était resté en conséquence un être incomplet, à demi irréel, qui se perdait dans une vaine quête métaphysique, dont les objets ne se réalisaient jamais. Il répugnait encore à faire face au défi de la vie, à en éprouver le mal autant que le bien."
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Sam 4 Avr - 17:49

C’est en_  « négation de la fin » bien-sûr…


Il faudra l'outil qui réunit, fusionne, unifie.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Dim 5 Avr - 19:02

C'est que, que CA, lorsque c'est souligné, ça questionne sur une posture intentionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Dim 5 Avr - 19:05

Ce pourquoi, juste manger quand on a faim, juste dormir quand on a sommeil, n'a pas le même goût avant et après maturation.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 0:15

C'est que j'ai trouvé une profondeur de sens à ton "juste CA..." qui en revanche n'a pas été trouvée par ton amie.
Mais cette profondeur n'est apparemment que la mienne...ne rencontrant pas la tienne.
Pour toi il n'y a donc pas eu événement, transmission d'information ou de sensation dans ce que je t'ai renvoyé, comme cela semblerait-il a été le cas pour ton amie lors de votre échange. D'après ce que me révélait la profondeur de sens dont je me suis emparée suite à la lecture de cet échange que tu as relaté, j'ai essayé, dans mon message précédant de sentir ce par quoi ce que tu disais concernant cet échange avait pu faire événement pour toi et non pour ton amie. J'ajoute que tu as fais le choix que je suppose intentionnel de transmettre ici, sur le forum cette échange. Ainsi, j'en déduis que ce dernier devait nécessairement comporter à tes yeux une raison d'être partagé, c'est la raison de ce partage que j'ai crue déceler et que j'ai tenté de préciser dans mon message précédant.

A moins que ton "je ne comprends pas" soit prononcé en écho à celui de ton amie pour susciter une nouvelle investigation. En tous les cas, il se trouve que cela m'a incité à explorer et expliciter à ma manière certaines implications propres au fait de réaliser qu'on ne comprend pas quelque chose, qu'une info ne fait pas sens, et de lier ce qui veut faire sens en général dans le processus communicatif à la volonté de créer un événement conscient.
C'est bien sûr une approche qui nécessiterait un développement, non seulement dans l'optique de l'étayer, mais également dans celle éventuelle d'explorer ce qu'elle peut nous dire d'autre que ce qu'elle nous dit au stade embryonnaire où elle se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 6:01

je suis tombé la dessus :

What is this thing that I call, “I”.  What is it really? We think we know who we are—we have stories about ourselves. But what is it really?  We have our own limited human perception of things, and that's good, that helps us somewhat. But it's not the truth. We create stories and ideas then we believe them and we get farther and farther away from the experience of the moment. 

This question, “What am I? What is this?”, brings us back to the moment. If we can stop the story for a moment, then we can actually experience, “What is this?"  But as the story is just running, we're just believing the old stories again and again and again.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 6:22

on entende souvent parlé d'eveil dans le zen mais je ne pense pas que ce soit aussi interessant et aussi important que de decouvrir qui est Je ... a moins bien sur que l'on considere que decouvrir Je soit l'eveil.

Quoiqu'il en soit je meditais sur ce texte ci dessus et me declarais a moi meme que le seul tresor, la seule sagesse du zen etait finalement de montrer ou de plutot de tenter d'expliquer par moultes astuces l'importance du moment present. En effet qui a t il de si plus precieux et de plus vivant et de plus significatif  que le moment present ? rien a mon avis ! 

J'observais alors ce moment present qui etait devant mes yeux pour dire les choses simplement et c est alors que je vis la confusion dans laquelle je baignais, le moment present et moi faisions 2 , en cet instant en tout cas, je me l'avouais, je pouvais respirer la confusion de mon propre esprit et je le peux a l'heure ou j'ecris ces mots, je peux sentir ce qu'est un mental ignorant ou confus, c'est une drole de sensation, voir l'ignorance c'est une victoire quelque part de se voir n'etre qu'un homme ignorant, quelque part vous n'etes plus cela si vous pouvez le voir, vous en etes detaché.

A vrai dire peu de gens s'interesse au moment present, le moment present et le sentiment je suis qui l'accompagne sont tres souvent mis de coté parce que je suis qui est le moment present en fait s'accompagne plus de questions que de reponses...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 6:31

tout ca pour dire quoi ? observons cet etat qui est la confusion, peut etre qu'en ce moment meme les gens qui liront ces lignes seront totalement confus et sinon je leur conseil de me lire quand ils se sentent confus c'est encore plus simple... ne sachant pas quoi penser, ne comprenant meme pas de quoi je parle exactement, d'ailleurs je les rassure, je ne sais meme pas de quoi je parle maintenant, notre esprit est ainsi, il est tres souvent confus...donc nous sommes dans la confusion a cet instant, n'est ce pas merveilleux ? oui cela peut sembler inquietant mais ENFIN nous savons ce qu'est la confusion la , tout de suite, maintenant, nous sommes en plein dedans. Perso je vais prendre un certains temps et me delecter de cet etat de confusion dans laquel je suis...il semble deja que la confusion et moi ne soyons pas 1 mais 2, oui la dualité parfois ca a du bon...hummm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 6:44

vous voyez ce sentiment d'etre c'est l'ignorance mentale, vous svez que vous etes ce'st votre seule certitude, vous voyez le monde autour de vous mais c'est un parfait mystere, cela peut vous plonger dans un etat de grande confusion mais au moins vous savez ou vous etes, vous savez que vous ne savez rien mis a part ce je suis la ici et maintenant, vous et moi sommes au meme niveau d'une part et d'autre part la prochaine fois que vous sentirez cela, vous ne serez pas perdu, vous ne tomberez plus dans le piege, vous savez que vous etes deja passé par la, vous pourrez vous dire : ah oui, je reconnais la,  je suis dans la Confusion, dans l'Ignorance ! comme un marin qui reconnait la tempete : oh je viens de rentrer dans la tempete, je connais, on me le la fait plus celle la...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 6:46

Il se passe alors un truc, vous n'etes plus identifié a la tempete, vous etes de l'autre coté, c'est une victoire !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 13:07

Proposition de Pat : "Que A, K, ca, ic, A...c est ca." 

Interprétation lol:

Que seulement A, K, ça, ic, A soit (soient) seulement A,K, ça, ic, A , est l'info. 


L'usage de "Soit"ou "soient" change la perspective bien-sûr.
Car l'un nous parle d'un ensemble d'éléments étant juste cet ensemble, lorsque l'autre nous dit que chaque élément est juste lui-même. Les trois petits points à la suite du "A" peuvent signifier qu'il est possible d'envisager que nous parlons d'un potentiel infini d'éléments. 
Ainsi, dans un cas (soit), cela pourrait se référer à l'expérience de la totalité, dans l'autre (soient) à celle de l'événement propre à chaque expérience de perception.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 17:53

peu importe l'etat dans lequel on est par ex tristesse, confusion, colere,  grande lucidité etc.. cela signifie que 1. on peut nommer et identifier cet etat et que 2. on est pas cet etat. Simplement on passe d'un etat a un autre comme on passe d'une piece a une autre.
On sait par exemple ce qu'est l'etat de reveil, l'etat de sommeil avec et sans reve, on les experimente regulierement, les pratiquants du zen experimentent l'etat ishirio et il existe problablement des etats qui nous sont inconnus et inacessibles...tous ces etats sont impermanents ils vont et viennent mais l'observateur impersonnel de ces etats lui reste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 17:58

Cet observateur impersonnel capable d'observer la subtilité de l'etat du sommeil profond  et que nous sommes fondamentalement n'est pas etudié dans le zen...c'est pas bien !!  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 18:05

dailleur a mon avis accorder de l'importance a ishirio n'est pas une comprehension juste du Zen, ishirio ne devrait avoir aucune importance particuliere dans le Zen , pas plus ou pas moins en tout cas que les autres etats qui nous traversent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 18:10

resumons : nous sommes traverses par des etats tout au long de la journée, si vous etes attaches a ces etats inevitablement quand un etat desagreable va se pointer il va vous toucher et vous serez a sa merci. Lattitude juste est de voir ces etats pour ce qu'ils sont : des etats passagers. Rappelons nous : tout ce qui peut etre senti, vu ou compris est un etat et donc il n'est pas nous. Nous sommes des marins vogant sur la mer, dans la meme journee la mer peut etre calme ou agité, le marin est toujours le meme gardant le cap.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 21:40

le probleme vient du fait que les gens experimentent des etats agreables, ces etats sont attachants. de meme quand on s'attache trop au soleil on finit par detester la pluie...

Malheur donc a celui qui connait les plus grandes joies, inevitablement il deviendra esclave de ses memes joies et cherchera toute sa vie a reproduire ces etats. Ishirio n'est pas pas du tout enviable de mon point de vue , ishirio fera de vous des esclaves d'ishirio. 

Imaginez maintenant quel degré de maturité il faut pour voir les enfers et le paradis sans revenir traumatisé, celui qui voyage au confint de l'Univers ne peut revenir a une vie ordinaire a moins qu0il ne soit possesseur d'un esprit detaché a toute epreuve, chose qui n'existe surement pas, les hommes meme les plus grands sont fragiles et influencables mais lhomme a cette qualité de se relever quand il tombe, la est en partie sa grandeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Lun 6 Avr - 21:45

personellement je comprends mieux pourquoi les enfers et les paradis me sont interdits, je sais aujourdhui que je ne suis pas pret ou plutot je devrais dire que mon esprit n'est pas pret. La beatitude est peut etre enviable mais le retour a la vie ordinaire doit etre un sacré coup de baton que je ne desire plus le moins du monde, je sais trop ce qu'est la souffrance a mon humble niveau et je comprends mieux ces sages zen qui savent se contenter d'un bol de riz et de la fraicheur de l'ombre d'un arbre, la sagesse est a ce niveau la.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 4:55

Le fait est que pour jouir des plaisirs simples de la vie comme un maitre zen il faut ne pas avoir vraiment d'obligations sociales et avoir certainement passé toute sa vie dans un monastere. Voila pourquoi je crois que l'ideal zen ressemble plutot a une utopie et la pratique semble si inadapté a la vie moderne , tout au plus le zen aujourdhui est une discipline anti stress qu'on pratique comme on va a la piscine et c'est pourquoi j'ai envie de dire que moi aussi qu'un jour j'irai a Utopie, la ou le monde est parfait en theorie et n'est pas un gros bordel...

Quelques personnes sont a la recherche du sens de la vie, ce sont les gens vraiment spirituelles, pas les escrocs. Mais il faut se faire une raison, le sens de la vie est un mythe, aucune voix descendu du ciel ne vous dira quelque chose de serieux, tout au plus on vous donnera de faux espoir jusqu'a ce que vous compreniez une bonne fois pour toute que vous n'aurez aucune reponse. C'est dailleurs le but, pour devenir qui vous etes, qui vous meritez d'etre, pour devenir INEBRANLABLE vous devez perdre tout espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 5:01

perdre tout espoir est la chose la plus difficile qui soit ! IMAGINEZ quand vous n'avez plus d'espoir vous vous prenez vraiment en main, vous n'attendez plus qu'on vous aide, vous devenez pro actif, meme le suicide est un formidable espoir de paix eternel. Quand vous n'avez plus d'espoir vous etes le Boss, personne ne peut venir vous sortir des salades, vous voyez que tout est une veritable salade, le monde n'a ni queue ni tete, les gens ne savent rien, ils croient savoir, ils font juste du business...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 5:14

je suis a peu pres certain que ce monde ne me merite pas mais l'inverse doit etre aussi envisageable. A vrai dire je ne connais pas la relation exacte qu'il y a entre lui et moi. Est il reve, fantasme ou realité je ne sais pas et n'aurais probablement pas la reponse dans cette vie. Apres tout ma seule certitude existentielle est que je suis, cest peut etre pas grand chose mais c'est mieux que rien. Quand on est un humain il faut s'habituer a avoir bq de questions et aucune reponse ! Laughing le coup de baton qui fracasse { j'ose esperer qu'il ne frappe pas comme une gonzesse } le dos du disciple zen est la pour le rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 5:18

youtube.com/watch?v=dNEf9kTgzAI
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 17:47

Je ne sais pas quoi te dire de plus Pat sur les deux options. C'est comme le disait Nexus à propos de la confusion, je sais que je suis en train de la vivre.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 18:16

Cela dit, je ne suis pas contre le plaisir qu'apporte l'événement conscient bien que sensation provisoire, la confusion étant aussi sans doute un vécu où l'événement manque, où le sens et la sensation s'échappent de nous ne serait-ce que dans le vécu de juste Ca.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 19:15

quand on est dans la confusion le sens manque c'est logique et ce manque de sens peut creer un malaise, le mental n'aime pas ne pas trouver un sens a quelque chose, il prefere encore croire une connerie que de se sentir confus, il va donc chercher a sortir de la confusion en trouvant une explication ou quelque chose d'agreable, il tente de fuir la confusion. C'est le mal de l'existence, se sentir exister preut provoquer un certain malaise passager bien sur. Quand on est dans la confusion on ne sait plus quoi dire, le mental est bloqué mais il ne baisse pas les bras pour autant, il cherche a se debloquer.

J'ai envie de dire laisser le etre bloqué ! soyez bloqué, soyez confus quand vous etes dans la confusion, ne fuyez pas. C'est un etat qui n'est pas si desagreable que ca, vous ne savez plus rien, votre seule certitude est que vous etes, vous n'avez pas besoin 'dautre chose, les pseudos connaissances spirituelles ne sont que des coups d'épé dans l'air...jouissez d'un esprit bloqué !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 19:20

la confusion vous mene a la veritable sagesse, quand vous etes bloqué cela signifie que votre mental est bloqué pas vous, vous continuez d'existez mais vous existez au niveau le plus simple, au niveau organique, c'st tres relaxant en fait si vous y prettez attention, vous ne savez plus quoi dire, enfin vous etes dans un etat reposant, c'est un etat de cicatrisation de toutes vos douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mar 7 Avr - 19:52

les gens souvent sont plongés dans le doute, l'incertitude, la confusion, la douleur d'une maniere generale et ce'st pourquoi il est necessaire de comprendre ces etats pour les maitriser. Vous devez etres surpris de voir arrivé un tigre dans votre jardin mais pas a la 100 eme fois !  a la 100 eme fois soit vous avez tué le tigre soit il est devenu votre ami ou soit vous etes son jouet. Mais vous ne voulez etre le jouet de personne n'est ce pas ! pour vaincre un ennemi, vous devez l'observer, le comprendre , devenir familier avec lui, si vous fuyez vous ne faites que reculer et renforcer la peure t la souffrance. Vous n'avez plus le choix, vous devez affronter le monde comme il est ici et maintenant. ici et maintenant dans quel etat etes vous ? peut etre que vous etes dans une grande confusion, si oui lisez ce qui est ecrit ci dessus, si non profitez en !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 8 Avr - 16:07

man t'es pas encore au courant on t'excuse mais personne comprend le chinois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 8 Avr - 16:08

deja que le francais ce'st pas simple a traduire dans la tete de piafs des gens qui tentent deseperement de mettre de l'ordre dans leur vie alors en plus si tu nous remixes du chinois avec du nahualt ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 8 Avr - 16:10

si tu comprends fais moi juste un signe de la tete ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 8 Avr - 16:17

un jour je te raconterais comment je chassais le tigre en zambie, j'ai aussi attrapé a main nue des cobras dans les rizieres du Mekong, on raconte la bas qu'un blanc plutot beau gosse aurait atterie dans une machine de feu pour goutter le riz des villageois et se faire faire une bonne pipe...leur tabac est fameux tu peux me croire .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 8 Avr - 16:19

malheureusement je dois retourner vers le soleil tu m'excuseras de ne pas pouvoir rester mais the show must go on comme on dit au Marais. Un jour qui sait je reviendrais peut etre...
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   Mer 8 Avr - 16:32

Moi sur ma tartine, je n'hésite pas à mettre du beurre et même lorsque j'en ai, du beurre demi-sel en plus de la confiture. Je dois dire que j'aime lorsque le capteur de rêve se met en vibration. J'aime sentir le goût des cristaux de sel qui croquent légèrement sous la dent et ce mélange salé sucré si particulier et à peine marqué. On le sait que la tartine finira bien à un moment donné par être engloutie, et alors, on ne va pas passer sa vie là dessus et ignorer éternellement le plaisir de la dégustation pour cette raison.
Certains disent qu'on ne mange pas pour déféquer. Je ne sais pas si c'est dans ce sens qu'ils l'entendent, mais qu'importe finalement puisqu'on ne mange pas deux fois la même tartine.
Bien-sûr parfois certaines tartines sont amères, là effectivement ce n'est pas si mal de savoir se rendre. Disons alors qu'il faut savoir se rendre aussi devant le plaisir. 
Donc si au final il n'y a que capitulation, que ce soit devant l'amer ou le doux, on peut dire qu'on en revient à seulement CA, c'est à dire, au sujet de la tartine de beurre et de confiture, à la mélodie amère ou douce répercutée par le capteur de rêve en vibration qui est invitation à chanter pour les autres ou pour soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'illusion de l'ego   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'illusion de l'ego
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Spiritualité en général-
Sauter vers: