zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez | 
 

 Paraboles Zen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincentius
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 42
Localisation : Nanterre
Votre pratique, votre tradition : Mahayana vietnamien tradition du Villages des Pruniers
Plus sur vous ? : Laïc, en couple avec 1 enfant, modeste pratiquant du Dharma depuis 3 ans environ
Gémeaux Chat
Messages : 139
Points de participation : 217
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Emploi/loisirs : Sans pour le moment/lectures
Humeur : Variable mais de plus en plus stable

MessageSujet: Paraboles Zen   Mer 26 Juil - 19:18

Pire qu'un clown


Il y avait en Chine un jeune moine qui état un pratiquant assidu du Dharma.
Un jour, ce moine tomba sur quelque chose qu'il ne comprit pas, c'est pourquoi il se rendit auprès de son maître pour le questionner. Quand le maître eut entendu la question, il se mit à rire bruyamment. Puis le maître se mit debout et s'éloigna en riant toujours.
Le jeune moine fut très perturbé par la réaction du maître. Les 3 jours suivants, il ne fut pas en mesure de manger, de dormir ni de réfléchir correctement. A la fin des 3 jours, il retourna voir son maître et lui dit à quel point il se sentait troublé.
Quand le maître eu entendu cela il dit :

« Moine, savez vous quel est votre problème ?
Votre problème c'est que vous êtes pire qu'un clown ! »
Le moine fut choqué d'entendre cela :
« Vénérable, comment pouvez-vous dire une chose pareille ? Comment puis-je être pire qu'un clown ? »
Le Maître expliqua alors :
« Un clown se réjouis de voir les gens rire de lui. Vous ? Vous vous sentez troublé parce qu'une autre personne rit de vous. Dites-moi, n'êtes vous pas pire qu'un clown ? »
Quand le moine entendit cela, il commença à rire.

Il avait été éclairé !

Source (anglaise) librement traduite : Buddhisme Study and Practice group, Stony Brook University, New York.

_________________
"Dans le ciel il n'y a aucune distinction entre l'Est et l'Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit et pensent qu'elles sont vérité". 
Revenir en haut Aller en bas
Vincentius
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 42
Localisation : Nanterre
Votre pratique, votre tradition : Mahayana vietnamien tradition du Villages des Pruniers
Plus sur vous ? : Laïc, en couple avec 1 enfant, modeste pratiquant du Dharma depuis 3 ans environ
Gémeaux Chat
Messages : 139
Points de participation : 217
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Emploi/loisirs : Sans pour le moment/lectures
Humeur : Variable mais de plus en plus stable

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Dim 30 Juil - 8:17

La Voie.



Une personne demanda au Maître Zen Wei K'uan : "Où est la Voie?"
« Sous vos yeux. »

«Pourquoi ne puis je le voir ? »

"Vous ne le voyez pas parce que vous avez la notion de « Je »."

"Parce que j'ai la notion de « Je », je ne la vois pas. Le Maître la voit-il ?"

"La notion de « Il », ajoutée à la notion de « Je », vous empêche de même de la voir."

"S'il n'y a aucune notion de « Il » et de « Je », peut-elle être vu ?"

"Si il n'y a ni « Il » ni « Je », alors qui veut la voir ?"



Il y a aussi cette version : 

Un moine demanda à Wei-kuan (maître zen de la dynastie Tang) :


"Où est le Tao ?"

"Droit devant nous".

"Pourquoi est-ce que je ne le vois pas ?".

"Vous ne pouvez pas le voir à cause de votre égoïsme".

"Si je ne peux pas le voir à cause de mon égoïsme, Votre Révérence le voit-elle ?"

"Tant qu'il y a "moi et vous", cela complique la situation et il n'y a pas de vision du Tao".

"Lorsqu'il n'y a ni "moi" ni "vous", le Tao est-il vu ?

"Quand il n'y a ni "moi" ni "vous", qui est là pour voir ?"

_________________
"Dans le ciel il n'y a aucune distinction entre l'Est et l'Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit et pensent qu'elles sont vérité". 
Revenir en haut Aller en bas
Vincentius
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 42
Localisation : Nanterre
Votre pratique, votre tradition : Mahayana vietnamien tradition du Villages des Pruniers
Plus sur vous ? : Laïc, en couple avec 1 enfant, modeste pratiquant du Dharma depuis 3 ans environ
Gémeaux Chat
Messages : 139
Points de participation : 217
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Emploi/loisirs : Sans pour le moment/lectures
Humeur : Variable mais de plus en plus stable

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Mer 2 Aoû - 11:23

Qu'apporta Bodhidharma quand il vint de l'Ouest ?


Un moine demanda à sont Maître :

« Qu'apporta Bodhidharma quand il vint de l'Ouest ? »


Le Maître répondit :

« Il n'apporta rien du tout »


Le moine insista :

« Bodhidharma n'a t-il pas apporté de l'Ouest le Dharma du Bouddha, les enseignements du Bouddha ? »


Le Maître répondit :

« Non, pas vraiment, le Dharma du Bouddha a toujours été en Chine. »


Le moine était perplexe :

« Alors c'est curieux… Si le Dharma du Bouddha a toujours été ici, pourquoi Bodhidharma a t-il pris la peine de venir en Chine ? »

Le Maître répondit :

« Parce que le Dharma du Bouddha était déjà là, c'est la raison pour laquelle Bodhidharma à quitté l'Inde pour venir ici ».

_________________
"Dans le ciel il n'y a aucune distinction entre l'Est et l'Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit et pensent qu'elles sont vérité". 
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1706
Points de participation : 1948
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Mer 2 Aoû - 11:29

Le moine Xiang'yan dit : « Imaginez un homme sur un arbre. Il est accroché par les dents à une branche. Ses mains ne peuvent saisir la branche, et ses pieds n'atteignent pas le tronc de l'arbre. Sous l'arbre, quelqu'un lui demande, “Pourquoi Bodhidharma est-il venu de l'Ouest ?” Si l'homme ne répond pas du tout, il fait défaut au questionneur. Mais s'il répond, il tombe et se tue. Dans une telle situation, que doit-on faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Vincentius
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 42
Localisation : Nanterre
Votre pratique, votre tradition : Mahayana vietnamien tradition du Villages des Pruniers
Plus sur vous ? : Laïc, en couple avec 1 enfant, modeste pratiquant du Dharma depuis 3 ans environ
Gémeaux Chat
Messages : 139
Points de participation : 217
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Emploi/loisirs : Sans pour le moment/lectures
Humeur : Variable mais de plus en plus stable

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Mer 2 Aoû - 11:51

En ce qui me concerne je garderais le silence. La vie de l'homme est plus importante que la réponse à donner. D'autant que la réponse peut être différée, l'homme ne restera pas toute sa vie suspendu à la branche par les dents. 

De plus je suis étonné que l'homme qui pose la question cherche à avoir une réponse philosophique alors qu'il y a mieux à faire, comme aider celui qui est suspendu à l'arbre à se défaire de cette mauvaise posture. 

Que faire dans cette situation ? D'abord aider l'homme à quitter cette fâcheuse posture, ensuite voir si il a une réponse à fournir. Enfin si l'homme veut qu'on l'aide. Evidemment. 

Le moine que vous citez broderait-il sur la fameuse parabole de la flèche empoisonnée ?
 

Quand à la parabole que je propose, vous connaissez sans doute la distinction entre les 2 niveaux de langage dans certains écrits du Bouddha et d'autre successeur non ? Smile

_________________
"Dans le ciel il n'y a aucune distinction entre l'Est et l'Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit et pensent qu'elles sont vérité". 
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1706
Points de participation : 1948
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Mer 2 Aoû - 12:16

Vincentius a écrit:
Que faire dans cette situation ? D'abord aider l'homme à quitter cette fâcheuse posture, ensuite voir si il a une réponse à fournir. Enfin si l'homme veut qu'on l'aide. Evidemment.

Et comment indiquera-t-il qu'il souhaite être aidé ?


Citation :
Quand à la parabole que je propose, vous connaissez sans doute la distinction entre les 2 niveaux de langage dans certains écrits du Bouddha et d'autre successeur non ?

A quoi fais-tu référence ?
Revenir en haut Aller en bas
Vincentius
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 42
Localisation : Nanterre
Votre pratique, votre tradition : Mahayana vietnamien tradition du Villages des Pruniers
Plus sur vous ? : Laïc, en couple avec 1 enfant, modeste pratiquant du Dharma depuis 3 ans environ
Gémeaux Chat
Messages : 139
Points de participation : 217
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Emploi/loisirs : Sans pour le moment/lectures
Humeur : Variable mais de plus en plus stable

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Mer 2 Aoû - 12:48

Il n'est pas dit qu'il a les mains prises, ni les pieds, ni qu'il ne peut pas gémir donc il peut faire des gestes d'appel à l'aide. En même temps le questionneur ne devrait pas trop se poser de questions et venir en aide spontanément à l'homme accrocher à l'arbre, a moins que celui-ci lui fasse signe avec les mains de ne rien faire, le signe universel de "stop" par exemple. L'homme en fâcheuse posture peut aussi bien faire signe qu'il a besoin d'aide au faire signe qu'il veut qu'on le laisse ou il est. 


Je fais référence au sens relatif et au sens ultime. Cela ne vous dis rien ? Peut-être connaissez vous cela exprimer autrement, avec d'autres mots ? Je serais surpris que vous ne le sachiez pas, vous le savez peut être sans savoir que vous savez, cela arrive parfois  Smile


Peut être sous le nom des 2 vérités ? Ou conventionnelle et ultime ? 

_________________
"Dans le ciel il n'y a aucune distinction entre l'Est et l'Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit et pensent qu'elles sont vérité". 
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1706
Points de participation : 1948
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Mer 2 Aoû - 15:34

Ha ok. oui je sais ce que c'est, même si de moins en moins. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1706
Points de participation : 1948
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Mer 2 Aoû - 16:39

Dans la situation où un chien aboie, il y'a les deux vérités. Smile
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1706
Points de participation : 1948
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Jeu 17 Aoû - 13:54

Dongshan et Shenshan étaient en pèlerinage lorsqu’ils virent des fanes de légumes emportés par un torrent de montagne.
Dongshan dit : "Il y a sûrement quelqu'un qui pratique le bouddhisme par ici." Ils se mirent à le chercher quand ils virent un ermite.
Celui-ci leur dit : "Il n’y a pas de chemin dans cette montagne, par où mes deux visiteurs sont-ils venus ?"
Dongshan dit : "Laissons cela, mais vous, par où êtes-vous entré ?"
L'ermite dit : "Je n'ai suivi ni les nuages ni le courant de l'eau."
Dongshan dit : "Depuis combien de temps vivez-vous ici ?"
L'ermite répondit : "Je ne me préoccupe pas des années qui passent."
Dongshan dit : "Mais qui vivait là en premier, vous ou la montagne ?"
L'ermite répondit : "Je ne sais pas."
Dongshan dit : "Et pourquoi ne le savez-vous pas ?"
L'ermite dit : "Je ne suis pas venu pour les hommes ou pour les dieux."
Dongshan lui demanda encore : "Pourquoi êtes-vous venu alors ?"
L'ermite dit : "J’ai vu deux bœufs de glaise combattre et entrer dans la mer. Depuis, je ne les ai plus entendu."

(Shinji Shôbôgenzô, "Le trésor de l'œil de la vraie loi en caractères chinois", 222e cas)
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1706
Points de participation : 1948
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Lun 28 Aoû - 13:32

Ou quand ça commence à gratter. :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
Vincentius
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 42
Localisation : Nanterre
Votre pratique, votre tradition : Mahayana vietnamien tradition du Villages des Pruniers
Plus sur vous ? : Laïc, en couple avec 1 enfant, modeste pratiquant du Dharma depuis 3 ans environ
Gémeaux Chat
Messages : 139
Points de participation : 217
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Emploi/loisirs : Sans pour le moment/lectures
Humeur : Variable mais de plus en plus stable

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Lun 18 Sep - 18:43

Un tas de merde séchée :

Un jour, un célèbre haut-fonctionnaire d'état rencontra un vieux maître très respecté. Habité par la vanité (le haut fonctionnaire) voulut démontrer sa supériorité.

Comme leur conversation s'éternisait, il demanda au maître :

"Vieux moine, savez-vous ce que je pense de vous et de ce que vous dites ?!"

Le Maître répondit :

"Je ne me soucis aucunement de ce vous pensez de moi. Vous avez le droit d'avoir vos propres opinions".

Le haut-fonctionnaire grogna :

"Bien, je vous dirais quand même ce que je pense. A mes yeux, vous n'êtes qu'un tas de merde séchée !"

Le Maître se contenta de sourire et garda le silence.

Voyant que son insulte était tombée dans les oreilles d'un sourd, il demanda, par curiosité :

"Et que pensez-vous de moi ?"

Le Maître répondit :

"A mes yeux, vous êtes tel le Bouddha".

A cette réponse, le haut-fonctionnaire s'en repartit heureux et se venta de cet incident auprès de son épouse.

Sa femme lui répondit :


"Tu n'es qu'un fou vaniteux ! Quand une personne à le cœur tel un tas de merde séchée, elle voit tout le monde sous cette lumière. Le vieux Maître à un cœur semblable à celui du Bouddha, c'est pourquoi à ses yeux, tout le monde, même toi, est semblable au Bouddha !"

_________________
"Dans le ciel il n'y a aucune distinction entre l'Est et l'Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit et pensent qu'elles sont vérité". 
Revenir en haut Aller en bas
Vincentius
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 42
Localisation : Nanterre
Votre pratique, votre tradition : Mahayana vietnamien tradition du Villages des Pruniers
Plus sur vous ? : Laïc, en couple avec 1 enfant, modeste pratiquant du Dharma depuis 3 ans environ
Gémeaux Chat
Messages : 139
Points de participation : 217
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 25/07/2017
Emploi/loisirs : Sans pour le moment/lectures
Humeur : Variable mais de plus en plus stable

MessageSujet: Re: Paraboles Zen   Lun 18 Sep - 18:49

Personne ne m'a rien dit


(Racontée par Maître Sheng-Yen)

Un disciple demanda à son Maître de Dharma: 

"Comment puis-je calmer mon esprit?"


Le maître dit: 

«Je suis trop occupé pour vous répondre pour le moment. Pourquoi ne pas consulter votre première Frère dans le Dharma ?"


Il fit ce qu'on lui avait dit de faire et posa la même question.

Le Premier Frère dans le Dharma dit: 

«J'ai un mal de tête. Je ne peux pas parler pour le moment. Pourquoi ne demander au Deuxième Frère dans le Dharma ?"


Mais le Deuxième Frère dans le Dharma dit: 

«J'ai des mots d'estomac, pourquoi ne pas simplement aller demander à notre Maître du Dharma?"


Ul s'en retourna donc vers le Maitre et se plaignit : 

«Personne ne m'a rien dit. Personne ne m'a donné la moindre réponse."


Mais le maître lui dit réprobateur: 

«Vous êtes vraiment un parfait imbécile. Chacun vous donner la réponse."



Grace à cela , le disciple atteint l'illumination.

_________________
"Dans le ciel il n'y a aucune distinction entre l'Est et l'Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit et pensent qu'elles sont vérité". 
Revenir en haut Aller en bas
 
Paraboles Zen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Le Dojo zen-
Sauter vers: