zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez
 

 Expériences personnelles en rapport avec le zen

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



Expériences personnelles en rapport avec le zen - Page 2 Empty
MessageSujet: Expériences personnelles en rapport avec le zen   Expériences personnelles en rapport avec le zen - Page 2 Icon_minitime1Ven 28 Juil - 16:35

Rappel du premier message :

Tout d'abord je trouve très pertinent le fait de proposer aux personnes inscrites sur ce forum de partager leurs expériences. 

Très pertinent pour 2 raisons : 

- Tout d'abord une raison personnelle : j'aime sincèrement partager avec autrui quand je découvre quelque chose qui à mes yeux vaut la peine qu'on en informe autrui, et ce en tout, pas seulement dans le domaine spirituel. Je ne sais pas si c'est par excès d’ego de ma part ou par générosité intellectuelle de caractère, mais quand j'apprends quelque chose de nouveau pour moi, j'ai le besoin de le transmettre, de transmettre à d'autre cette découverte. Pas spécialement pour me mettre en valeur je crois non. Simplement parce que cela suscite en moi un état d'esprit agréable, plaisant, d'apprendre certaines choses et j'ai envie de partager cet état d'esprit plaisant. Après il est vrai que ce qui me plait moi ne plait pas forcément aux autres, et évidemment là je me me heurte au murs de mon ego peut être. 

- Ensuite parce que, moi le premier je le reconnais, la tentation est forte de "parler, parler, débattre, discourir" sur la pratique, échanger des opinions etc... être d'accord ou non. Je suis bien placé pour le savoir ayant une formation et une nature plutôt intellectuelle, très intellectuelle même. Donc proposer de partager non pas ce que l'on pense, nos opinions, nos théories, etc... quitte à nous disputer parce que l'on ne voit pas les choses sous le même angle de vue, mais de partager l'expérience brute, c'est rafraîchissant. Et c'est incontestable, ce qu'expérimente l'autre c'est son "vécu", vous ne pouvez pas en douter ou le contester. Vous n'êtes pas l'autre, vous n'étiez pas là. Il faut être d'une prétention, d'une arrogance, d'un "moi" sans limite pour oser prétendre que l'on sait mieux que l'autre ce qu'il a dans la tête. Et pourtant on rencontre fréquemment cette attitude. Dans ma vie j'ai du consulté plusieurs fois des psychologues, j'ai eu la chance de tomber sur 4 personnes compétentes, 4 femmes en l’occurrence, elle parlaient peu, elles écoutaient énormément. Ce n'était pas des analystes. Elle m'ont fait beaucoup de bien. 

Après ce préambule (typique du grand bavard que je suis) : 

J'ai été étonné d'apprendre le lien entre le zen et l'humour, le rire. 
Au cours de mes recherches j'ai d'abord découvert que certains maîtres zen s'étaient éveillés dans un grand éclat de rire. Ils prenaient conscience que ce qu'ils recherchaient avait toujours été là, qu'ils avaient fait des efforts considérables alors que ce qu'il recherchait était sous leur nez. Et quand ils prenaient conscience de cela, ils riaient de moquerie et d'autodérision devant tout ce qu'ils avaient fait comme effort alors que la réalisation était si simple, sous leur nez. 

Puis dans un documentaire j'ai appris comment le danseur Maurice Béjard (il me semble que c'est lui) avait fréquenter le Maître Taisen Deshimaru, et de ce Maître il disait que, grâce à lui il avait vraiment appris ce qu'était le rire. 

Récemment j'ai aussi vu un autre documentaire sur la vie dans un monastère zen, ou le vieux maître qui en est le supérieur, âgé, quasi-grabataire, n'hésite pas à plaisanter sur lui même avec l'équipe de tournage venu filmer. D'ailleurs Tich Nhat Hanh plaisante aussi parfois dans ses enseignements en video, il fait rire son auditoire. Mais son courant n'est pas "typiquement" zen nippon. 

Cela tranche tellement avec l'image d'austérité que l'on peut avoir quand on pense aux moines zens en général. 

Tout cela pour dire quoi ? 

Les paraboles zen me font parfois rire par leur chute ou leur absurdité ou leur bon sens. 

Et là ces derniers jours, j'ai lu 2 petits sermons sur le Zen de Maître Dôgen qui ont provoqué chez moi un bel éclat de rire, je ne saurais qualifier le pourquoi du rire, je trouvais seulement la conclusion très drôle. Du rire brut. Ce qui est très plaisant. Je suis quelqu'un qui ne rit pas facilement. Peu de choses me font rire. Mais l'absurde si.
 

Voila. C'était juste pour partager.
Je ne tire aucune prétention de ses expériences. 
Je partage un bonheur.

Est ce que vous avez déjà vécu des expériences semblables ou c'est moi qui suis "bizarre" ? 

Merci pour avoir pris le temps de lire ce post. 
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Expériences personnelles en rapport avec le zen
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Le Dojo zen-
Sauter vers: