zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez | 
 

 Être un maître, sans être un maître...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Être un maître, sans être un maître...    Dim 13 Mai - 10:54

Le corps karmique,
Est bien plus grand.
Immobile,
Dans le mouvement.

Vague céleste,
J'aurais voulu voir,
L'autre côté.
De la vacuité.

Ce monde n'est plus fleurs de cerisier,
Il est grand,
Comme un nuage.
Le ciel cache la lune.

Parfois,
La lune est resplendissante.
Je veux voir son regard,
Dans reflet.

Mais je ne le vois pas.
Les lucioles,
Ont fermé le chemin.
La tortue garde l'océan.

Vague de fleurs,
La magie dans les yeux,
Des papillons,
Immortels.

L'amour,
Est bien triste.
L'amour fait mal.
J'ai toujours l'espoir de le voir.

Voir sans voir,
Mon ami,
Mon coussin est bien pauvre
Je ne suis pas digne.

La magie des nénuphars,
Sans les têtards.
Tu as quitter aussi le zafu
Ce zafu aux fleurs de cerisiers.





Dernière édition par Tengyo le Dim 13 Mai - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pivoine
Membre
Membre


Féminin Age : 52
Localisation : sud
Votre pratique, votre tradition : zazen - Tai Chi
Lion Cheval
Messages : 189
Points de participation : 225
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 19/11/2017
Humeur : A l'écoute -

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 13 Mai - 23:19

" Celui qui est maître de lui-même est plus grand que celui qui est maître du monde"
Le Bouddha


"Il n'y a pas de maîtrise à la fois plus grande et plus humble que celle que l'on exerce sur soi"
Léonard de Vinci


Dernière édition par pivoine le Lun 14 Mai - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 13 Mai - 23:41

La vraie liberté c'est de pouvoir toute chose sur soi. Michel de Montaigne
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Mar 15 Mai - 8:33

La vraie maîtrise, c'est de ne pas avoir d'ennemis, d'avoir une vie tranquille et bien remplie.
Être maître de soi, dans toute situation n'est pas possible, le monde n'est pas que fleurs de cerisier.
Pourtant, la vie cache bien des choses magnifiques, mais l'homme, ne sais pas s'en servir.
Pour ceux qui pensent savoir s'en servir, c'est une autre chose.


Connaître la nature profonde, être étonnée.






_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Mar 15 Mai - 14:47

@Tengyo a écrit:
Être maître de soi, dans toute situation n'est pas possible, le monde n'est pas que fleurs de cerisier.

Dans les courants chan et zen, les bouddhistes prononcent souvent les Quatre Vœux incommensurables suivants :


  • Je prête serment de délivrer tous les êtres quoi qu'ils soient innombrables ;
  • Je prête serment d'éliminer tous les égarements quoi qu'ils soient incalculables ;
  • Je prête serment d'apprendre tous les enseignements quoi qu'ils soient illimités ;
  • Je prête serment de parvenir à l'état du Bouddha quoi qu'il soit incomparable.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Bodhisattva#Les_v%C5%93ux_de_Bodhisattva

Smile
Revenir en haut Aller en bas
pivoine
Membre
Membre


Féminin Age : 52
Localisation : sud
Votre pratique, votre tradition : zazen - Tai Chi
Lion Cheval
Messages : 189
Points de participation : 225
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 19/11/2017
Humeur : A l'écoute -

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Jeu 17 Mai - 0:52

La vraie maîtrise est de trouver sa flamme intérieure qui nous réchauffe et donne du sens à notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Jeu 17 Mai - 0:55

Quand je pense que les bouddhistes font le vœux de sauver tous les êtres, je me dis que c'est une promesse qui est pleine de sens. Même si je me dis que c'est impossible.
Ce n'est pas une critique j'essaie de comprendre.
Quand on pense à toutes ces communautés, toutes ces souffrances, toutes ces dérives... Tous les biens faits de cette terre, sont en totale opposition.
La souffrance est elle plus grande que la vie normale ?
De toute façon, la vie normale est elle même souffrance.
Séparer, le Kesa, que le Bouddha honore depuis des siècles, c'est honorer la mort de Bouddha.
Bref, alors que le Bouddha a souhaité quitter la vie mondaine, lorsqu'il a été confronté à la souffrance, la maladie et la pauvreté... Il a quitté, d'après ce que j'ai lu, la vie mondaine, pour suivre une autre voie, une vie ascétique.
C'est honorable de sa part, mais est-ce vraiment une bonne source littéraire?


Revenir en haut Aller en bas
pivoine
Membre
Membre


Féminin Age : 52
Localisation : sud
Votre pratique, votre tradition : zazen - Tai Chi
Lion Cheval
Messages : 189
Points de participation : 225
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 19/11/2017
Humeur : A l'écoute -

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Jeu 17 Mai - 2:11

C'est plus une attitude, une façon de vivre peut-être... tenter de sauver tous les êtres et tenter de résoudre toutes les causes de la souffrance pour tous les êtres sensible malgré le fait que la souffrance est grande dans le monde est un vœu de compassion et de bienveillance où on donne je pense le meilleur de soi. Ce qui est important sont les efforts que l'on fournit, me semble-t-il... et zazen.
Oui, c'est plein de sens, même si le monde est ce qu'il est Smile
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Jeu 17 Mai - 13:58

Oui, "donner le meilleur de soi" !

Le -nombre incalculable- d'êtres s'accorderait ainsi au -désir illimité- du bodhisattva de les sauver tous.
Les égarements -incalculables- répondraient à sa -détermination infinie- de les éliminer.
Les enseignements -illimités- seraient à l'image de sa résolution -implacable- de grandir par l'étude.
-L'incomparable- état  de Bouddha déterminerait -l'infaillibilité- de son désir d'y parvenir.


Rappelons aussi qu'à l'ascétisme, le Bouddha a préféré la Voie du milieu comparable d'après Wiki au « rien de trop » delphique."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Siddhartha_Gautama#Renonciation_et_asc%C3%A9tisme
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Jeu 17 Mai - 14:26

Être un maître, sans un maître.
Le Bouddha est donc un maître sans en être un, car il ne peut pas sauver tous les êtres, mais il est un maître, car il veut le faire.
Souffrir en silence...
La pire des souffrances...
Trouver le bon chemin, la voie qui mène au silence sans souffrance.


_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Jeu 17 Mai - 15:34

@Tengyo a écrit:
Le Bouddha est donc un maître sans en être un, car il ne peut pas sauver tous les êtres, mais il est un maître, car il veut le faire.

Oui, et il me semble que l'incapacité du bodhisattva à sauver tous les êtres, incapacité qui serait relative à leur infinité, ne fait pas obstacle à son intention de le faire et de s'y atteler de toute son énergie ; énergie dont on pourrait mentionner toutefois qu'elle serait probablement limitée aux prédispositions des bodhisattvas ; tous les bodhisattvas n'ayant pas l'envergure d'un Siddharta Gautama en quelque sorte. Mais finalement, peu importe ce que serait ce rayon d'action pourvu qu'il soit constitué de cette lumineuse intention qui fût celle propre à tous les bodhisattvas et allant dans le sens de vouloir sauver tous les êtres.

Ce que nous mettons ici en avant donc, c'est l'essence bien plus qualitative que quantitative de ce vœu.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Ven 18 Mai - 20:10

Si le Bouddha savait ce que l'on est en train de dire, je crois qu'il ne serait pas très content. Smile
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Ven 18 Mai - 21:06

Je t'en prie, précise ta pensée. Smile ^
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Ven 18 Mai - 21:11

Ben, c'est un peu une critique sans l'être vraiment, mais je pense, qu'il ne nous critiquerait pas spécialement, mais, je disais ça pour rigoler à la base.

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Ven 18 Mai - 21:16

Comparer la qualité et la quantité d'un vœu, c'est surtout lorsque je dis, que ce n'est pas possible d'aider tous les êtres. Ben c'est un peu être défaitiste et critiquant. Mais comme ce n'est pas mal intentionné, je voulais en rire un peu.
L'humour soigne la souffrance, même si des fois, les souffrances font trop mal, il ne faut pas oublier d'être heureux.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Ven 18 Mai - 22:37

@Tengyo a écrit:
Comparer la qualité et la quantité d'un
Pour la quantité d'un vœu, c'est facile, c'est un. Laughing I love you
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Sam 19 Mai - 14:27

@Tengyo a écrit:
L'humour soigne la souffrance
Question : Quelle est la différence entre un maître zen ?

Réponse : Il ne s'attache ni à ceci.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Sam 19 Mai - 14:35

Entre un maître zen et quoi ?

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Sam 19 Mai - 15:09

Entre ni ceci et ni quoi ? Smile

@Tengyo a écrit:
Vague céleste,
J'aurais voulu voir,
L'autre côté.
De la vacuité.

Pour moi, c'est comme si tu clarifiais quelque chose qui ressemblerait à la pulsion de mort, cette pulsion par laquelle un idéal céleste n'admettrait pas en son sein l'existence de tout ce qui est, pour à contrario préférer à cette totalité expériencielle qu'est le vécu, une rédemption dans la non existence, ou dans un existant n'ayant pas le caractère de l'existence, tout comme la mort finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Sam 19 Mai - 15:36

Ben, c'est bien vu.
Chapeau ! Smile
Sinon, voir l'autre côté de la vacuité peut-être aussi lié au fait de la souffrance. Mais, ça rejoint ce que tu dis, car la souffrance rappelle la mort.

Plonger dans la souffrance,
Avoir l'esprit fixé sur la mort.
Tel est l' état du maître.

Avoir peur de vieillir, perdre cet état d'éveil, cette jeunesse, cette lueur divine.
La lueur divine, pour ceux qui la trouvent, reste éternelle. Le trésor de l'œil, rejoint l'idée de la lueur divine.
Un dragon aux griffes innombrables.





_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 13:16

@Tengyo a écrit:
Sinon, voir l'autre côté de la vacuité peut-être aussi lié au fait de la souffrance.
Oui, on parle en effet dans le bouddhisme d'un ensemble de voiles cognitifs qui nous empêcheraient malencontreusement de réaliser notre véritable nature.
Cette histoire de déchirer les voiles cognitifs rejoint cette idée de passage nous conduisant à ce que les tibétains appellent "Vision Pénétrante".
Dans le zen, ce passage peut être désigné comme "porte sans porte" ou "passage sans passage".
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 13:27

Pourquoi ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 13:35

Pourquoi il est désigné comme porte sans porte ou passage sans passage ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 13:39

Parce-que c'est une porte sacrée, qui doit être franchie selon les règles, comme dans le dojo du maître.
La porte si elle est mal franchis, selon le bouddhisme indien, est une porte maudite.
Le chant est si prenant, qu'il libère des âmes malsaines, des démons.

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 13:45

Normalement, c'est une porte qui ne doit pas s'ouvrir.

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 14:06

@Tengyo a écrit:
Parce-que c'est une porte sacrée, qui doit être franchie selon les règles, comme dans le dojo du maître.
La porte si elle est mal franchis, selon le bouddhisme indien, est une porte maudite.
Le chant est si prenant, qu'il libère des âmes malsaines, des démons.
sunny ^

Et il y-a la version abrupte aussi Very Happy :

Car la porte sans porte retourne au glorieux franchissement par lequel Dogen comprit que les yeux sont horizontaux et le nez vertical.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 14:12

@Tengyo a écrit:
Normalement, c'est une porte qui ne doit pas s'ouvrir.


Bouddha a écrit:
CROIRE ET NE PAS CROIRE
Il ne faut pas croire une chose simplement parce qu’on l’entend dire ;
ni croire aux traditions car elles nous ont été transmises depuis l’Antiquité ;
ni croire aux rumeurs en tant que telles ;
ni aux écrits des sages, parce que les sages les ont écrits ;
ni aux imaginations inspirées, pensons-nous par un Déva (inspiration supposée spirituelle) ;
ni croire aux conclusions tirées de quelques suppositions faites par nous au hasard ;
ni croire une chose parce qu’elle semble devoir être vraie par analogie ;
ni croire sur la simple autorité de nos instructeurs et maîtres.
Mais nous devons croire la chose écrite ou parlée, ou la doctrine,
si elle est corroborée par notre propre raison et notre propre conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 14:22

Mais pourtant toutes les informations ne sont pas mauvaises, il faut juste savoir trier et en tirer nos conclusions.
J'ai lu ce texte sur la porte aux serpents géants.
Porte qu'il ne faut pas ouvrir, à cause des chants célestes. C'est en Inde effectivement.
Bien que je reste aussi septique aux informations que je trouve sur internet, je reste convaincu, que cette porte existe, je l'ai vu juste en photo, mais, elle doit exister.
Les choses ancestrale qui datent de l'antiquité, sont si belles, mais si précieuses, qu'elles ont un grand pouvoir, karmique.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 14:49

@Tengyo a écrit:
Mais pourtant toutes les informations ne sont pas mauvaises, il faut juste savoir trier et en tirer nos conclusions.
J'ai lu ce texte sur la porte aux serpents géants.
Porte qu'il ne faut pas ouvrir, à cause des chants célestes.

J'ai l'impression que c'est un peu une histoire de d'abords trouver son cap, puis de ne plus dévier. Est-ce que les voiles cognitifs masquent notre cap, c'est ce que je pense.
Incapables de n'être pas attirés par les chants libérant des âmes malsaines, des démons, nous serions comparables à un bateau sans cap précisément...
tiens encore lui ; le bateau Smile ...et le chant des sirènes ; apparemment ce mythe se retrouve au quatre coins du globe à quelques variantes près.^


Dernière édition par voi le Dim 20 Mai - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 15:00

Oui, c'est ce qu'il y a de fascinant dans les différentes cultures, c'est certains points communs.
A quelques chose près.

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 15:26

@Tengyo a écrit:
Oui, c'est ce qu'il y a de fascinant dans les différentes cultures, c'est certains points communs.
A quelques chose près.

C'est assez logique quelque part, car d'une certaine façon, elles proviennent du Coeur de l'Homme, j'entends ici le terme Coeur dans le sens d'axe universel ou axe du monde en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 15:36

...cet axe que nous sommes et que nous apprenons à connaître grâce au zazen.


Citation :

En ce qui concerne la rectitude pour la tête.
Il y a un triple mouvement pour installer correctement la tête en position bien droite : rentrer le menton, étirer la nuque et pousser le ciel avec le sommet du crâne (sinciput). (sans forcer exagérément)
Une fois que c'est fait il faut veiller à ce que les oreilles soient dans l'alignement des épaules.
Ensuite rejeter les épaules en arrière et descendre la conscience le long des bras jusqu'aux mains.
Le bas du corps c'est le socle de la posture et le centre en est le bassin (koshi en jap.), c'est donc là que sera situé tout le poids de la posture.
Le haut est léger et le centre du thorax est situé entre les omoplates.
Pour la tête c'est dans l'alignement vertical, bien au-dessus du sinciput, que certains adoptent le sentiment d'être tiré vers le haut, ce qui permet une verticalité inconsciente sans se faire trop de soucis...

Kaïkan
^
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 15:41

Cet axe du monde, que tu retrouves dans Zazen, au premier abord, la première idée qui te vient à la tête, a quoi le comparerais tu ?

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 15:59

Il est incomparable. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 16:02

D'accord, c'est une réponse surprenante, moi je le comparerais, à une roue.


Dernière édition par Tengyo le Dim 20 Mai - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 16:11

Cette roue dentée, oui, on dit d'ailleurs que Hui-tseu aurait involontairement chanté ses louanges. 
Que Tsi-Houei l'aurait poursuivie et trouvée lorsqu'il cessa de la poursuivre.
Que You-Tsou était courageux et Sin-Taï, lâche, mais que Sin-Taï était généreux alors que You-Tsou était avare.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 16:36

Dsl, l'emoticon n'était pas approprié. Je pensais à la roue du dharma ☸️

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 17:14

Ha! la roue du Dhamma ? Jamais entendu parler Laughing  ❤en rose en plus, elle est bien jolie  Smile

Cette idée de mise en mouvement de la roue du Dhamma si on entend ces termes dans le sens de mise en mouvement des enseignements, devrait nous conduire à divulguer les anciens Koan, les récits racontant les expériences d'éveil des maîtres etc... Et puis, à mettre notre grain de sel aussi, parce que sinon c'est chiant  Laughing
Tu ne crois pas ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 18:42

Tu n'as jamais entendu parler de la roue du dharma ☸️ ?! Smile je ne sais pas si on comprend la même chose, car je suit l'enseignement des maîtres zen par le biais de maîtres zen occidentaux. Effectivement pour moi, c'est différent, mais pas tant que ça, les maîtres zen, ont une longueur d'avance.
Ce qui est chiant, c'est la frustration de ne ne pas être aussi éveillé qu'eux ou de ne pas être au Japon.
Mais sinon, j'y trouve mon compte.
J'avance comme une tortue, mais j'avance.
Smile


Dernière édition par Tengyo le Dim 20 Mai - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 18:44

Pour moi, la roue du dharma ☸️ est tibétaine ou indienne, mais je dirais plutôt tibétaine.
C'est la roue des cycles des existences.

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Dim 20 Mai - 21:15

@Tengyo a écrit:
Tu n'as jamais entendu parler de la roue du dharma ☸️ ?! Smile je ne sais pas si on comprend la même chose, car je suit l'enseignement des maîtres zen par le biais de maîtres zen occidentaux.
(...)
Smile

Non, je blaguais Very Happy 

Tu fréquentes un dojo ? Tu bouquines sur le sujet ?...moi je ne lis pas trop de livres en ce moment, je veux dire de livres sur papier. Ca se passe plutôt sur internet. J'aimais bien le contact des bouquins...quoi que je garde toujours mon dictionnaire des symboles, mon fidèle compagnon de papier. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 0:45

Ok... Oui les sources des livres sont très intéressantes et en plus on a la matière dans les mains, avec internet, c'est virtuel, c'est différent, mais les sources sont gratuites pour la plupart et presque illimitées.

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 0:46

Sinon je fréquente pas de dojo en ce moment et toi ?

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 1:00

Non, j'ai très peu fréquenté les dojos, j'ai à peu près toujours pratiqué seule le zazen. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 1:01

Moi aussi

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 10:40

@Tengyo a écrit:
Pour moi, la roue du dharma ☸️  est tibétaine ou indienne, mais je dirais plutôt tibétaine.


  En fait, j'ai vérifié, Smile elle prend naissance en Inde et dès l'époque du roi bouddhiste Ashoka2 (IIIe siècle av. J.-C.), 
Elle fait partie des huit symboles auspicieux. ^
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 10:55

D'accord....

_________________
"Chaque maître, sans se préoccuper de l'heure et du lieu, écoute l'appel qui permet de parvenir à l'harmonie avec le ciel et la terre. Il y a de nombreux chemins menant au sommet du mont Fuji, mais il n'y a qu'un seul sommet: l'amour.
Morihei Ueshiba.
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 11:20

Et qui sont ces maîtres zen occidentaux dont tu parlais et qui titillent ton bodaïshin ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 195
Points de participation : 248
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 11:43

Ben c'est à double sens, tu sais, sois c'est du côté des maîtres zen, soit c'est du côté des maîtres occidentaux, mais bon.
Y'a pas que les maîtres zen. Y'a ces personnes qui se prétendent être plus fort que toi, et qui se permettent de bousiller la vie des autres, sans se soucier, s'ils font bien ou mal. Elles pensent qu'à leurs sentiments personnels et font du mal parce-qu'elles ne prennent pas conscience qu'elles ont un problème.
J'ai eu des problèmes toutes mon existence, depuis toute petite, et à l'âge de 14 ans ou là j'ai eu d'autres problèmes, et j'e' ai toujours.... Le zen me permet d'évacuer.
J'ai été confronté à la dégénérescence humaine.
J'étais trop jeune pour comprendre.
Aujourd'hui, je comprends mieux, avant, je le subissais de façon naïve, car j'étais jeune, maintenant, c'est mûre.
Mais bon, comment la souffrance peut devenir une perte de temps, mais comme elle est réelle, il faut la prendre en concidération.
J'écris, pour comprendre ma quête personnelle, qui passe par le bouddhisme zen.
Et malheureusement, je me retrouve confortée dans une vision de rejet total des valeurs, et des autres. Je suis bien dans solitude et en même temps elle m'étouffe.
Ni Dieu, ni maître ???
L'être humain peut être d'une atrocités.






Dernière édition par Tengyo le Jeu 26 Juil - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 45
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 2146
Points de participation : 2433
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    Lun 21 Mai - 12:32

Oui, je comprends, en tant qu'humain nous portons une lourde charge karmique et le travail personnel pour parvenir à l'épuiser si je peux dire est un travail de longue haleine, mais c'est aussi il est vrai un travail passionnant de découverte de soi. Smile ^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être un maître, sans être un maître...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Être un maître, sans être un maître...
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Le Dojo zen-
Sauter vers: