zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez | 
 

 Prison escape

Aller en bas 
AuteurMessage
Ascese
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 28
Localisation : Tournai
Votre pratique, votre tradition : Bouddhisme sans tradition
Capricorne Serpent
Messages : 94
Points de participation : 103
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Prison escape   Jeu 6 Sep - 10:00

Ce matin, en méditant, j'ai eu des pensées diverses sur ce qu'était la bouddhéité. J'avais eu l'idée de faire un topic sur ce qu'était la bouddhéité et sur le fait d'atteindre ou non un idéal.
Bien sur, on rétorque toujours qu'il ne faut pas viser un idéal car si la bouddhéité existe, elle est déjà en nous. Mais je trouve qu'il y a discordance par exemple avec la morale bouddhiste qui vise quand même un putain d'idéal. Extrait du livre L'enseignement du Bouddha :

Citation :
Il ne peut y avoir ni paix ni bonheur pour l’homme tant qu’il désire et a soif de conquérir et de subjuguer son voisin.
La seule victoire qui amène la paix et le bonheur, c’est la victoire sur soi-même.
 
Le bouddhisme vise à créer une société qui renoncerait à la lutte ruineuse pour le pouvoir, où la tranquillité et la paix prévaudraient sur la victoire et la défaite ; où la persécution de l’innocent serait dénoncée avec véhémence ; où l’on aurait plus de respect pour l’homme qui se conquiert lui-même que pour celui qui conquiert des millions d’êtres par la guerre militaire et économique ; où la haine serait vaincue par l’amitié et le mal par la bonté ; où l’inimitié, la jalousie, la malveillance et l’avidité n’empoisonneraient pas l’esprit des hommes ; où la compassion serait le moteur de l’action : où tous les êtres, y compris la plus humble chose vivante seraient traités avec justice, considération et amour ; où dans la paix, l’amitié et l’harmonie, en un monde où règnerait le contentement matériel, la vie serait dirigée vers le but le plus élevé et le plus noble, l’atteint de la Vérité Ultime, du Nirvãna.
Il ne peut y avoir ni paix ni bonheur pour l’homme tant qu’il désire et a soif de conquérir et de subjuguer son voisin.
La seule victoire qui amène la paix et le bonheur, c’est la victoire sur soi-même.
 
Le bouddhisme vise à créer une société qui renoncerait à la lutte ruineuse pour le pouvoir, où la tranquillité et la paix prévaudraient sur la victoire et la défaite ; où la persécution de l’innocent serait dénoncée avec véhémence ; où l’on aurait plus de respect pour l’homme qui se conquiert lui-même que pour celui qui conquiert des millions d’êtres par la guerre militaire et économique ; où la haine serait vaincue par l’amitié et le mal par la bonté ; où l’inimitié, la jalousie, la malveillance et l’avidité n’empoisonneraient pas l’esprit des hommes ; où la compassion serait le moteur de l’action : où tous les êtres, y compris la plus humble chose vivante seraient traités avec justice, considération et amour ; où dans la paix, l’amitié et l’harmonie, en un monde où règnerait le contentement matériel, la vie serait dirigée vers le but le plus élevé et le plus noble, l’atteint de la Vérité Ultime, du Nirvãna.



On peut aussi donner tout simplement le Noble Sentier Octuple, il y a l'idéal de la voie du milieu avec parole juste, moyen d'existence juste, etc. Donc c'est un idéal quand même ! S'il n'y avait rien à faire, Bouddha aurait dit "surtout ne faites rien, vous êtes éveillé sans rien faire".
Bref. Mais comme j'en avais marre d'avoir ces pensées. J'ai encore une fois tout abandonner. Et j'ai eu l'impression de me prendre la tête et de tomber chaque fois que je me posais trop de questions (bien que j'ai eu le plaisir de voir que l'investigation et la recherche sur les divers problèmes du dhamma était un des sept facteurs d'éveil, héhé) ou que je voulais faire comme ci et comme ça (on peut reprendre le Noble sentier octuple, être juste tout le temps, pfiouuu, fatigant, perso je trouve qu'on est juste quand on se laisse aller, mais j'ai aussi l'impression que la plupart des gens font n'importe quoi en "se laissant aller", wtf ?). Et DONC !!! J'ai eu cette scène magnifique qui m'est venue en tête :
(Sérieux, on dirait que Bruce sort du samsara.)
Le premier commentaire est sans équivoque :
CroPETROforeverNBAil y a 4 ans

Everyone of us have to jump like this in our life (in metaphorical way), soner or later, in terms that we have to face our fears, but only if we embrace the fear, if we fight it...It's lost fight...so... I wish you everything best, but we can succed only with hearts not mind Smile take care



(Bien que je pense qu'il faille les deux ailes : le coeur ET la raison.)



Allez ciao les Bhagavad ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
pivoine
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 52
Localisation : sud
Votre pratique, votre tradition : zazen - Tai Chi
Lion Cheval
Messages : 310
Points de participation : 349
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 19/11/2017
Humeur : A l'écoute -

MessageSujet: Re: Prison escape   Ven 7 Sep - 20:28

Hello Ascese,

Le fait que l'on ai tous la bouddhéité en nous signifie pour moi que nous pouvons tous nous libérer de nos souffrances.

L'idéal, heureusement qu'il est là pour guider nos pas, et cela ne se fait pas sans effort pour suivre le chemin, être attentif et se dominer. Mais "laisser agir" ne signifie pas ne rien faire, bien au contraire, c'est peut-être agir en accord avec la voie.


Et je te suis sur le fait qu'affronter ses peurs n'est pas de les combattre mais les embrasser avec le coeur et la raison;
Affronter ses peurs et grimper sur le radeau...

wiki
Citation :
Le wuwei est un concept taoïste qui peut être traduit par « non-agir1 » ou « non- intervention2 ». Pour autant, ce n'est pas une attitude d'inaction ou de passivité, mais le fait d'agir en conformité avec « l'ordre cosmique originaire3 », le mouvement de la nature et de la Voie (Tao)1.

... Il peut être rapproché, dans la philosophie indienne, du terme sanskrit naishkarmya (नैष्कर्म्य​)8 (IAST : naiṣkarmya), traduit également par « non-agir9 » et qui est l'attitude qui permet la libération de tout karma grâce au non-attachement à l’action et à ses fruits. Il est par exemple utilisé dans la Bhagavad-Gita (chapitre III « Karma-yoga »


Va falloir se lancer...
Revenir en haut Aller en bas
 
Prison escape
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Spiritualité en général-
Sauter vers: