zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez | 
 

 Pourquoi ce monde est aussi cruel ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tengyo
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 38
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen, bouddhisme
Scorpion Singe
Messages : 242
Points de participation : 304
Réputation & Pertinence : 7
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    Mer 10 Oct - 18:27

Rappel du premier message :

Certaines personnes jugent sans savoir, et se permettent tout et n'importe quoi.
Parfois, je me sens si triste de voir ces personnes agir ainsi.
L'esprit de compassion est certes difficile à comprendre, surtout lorsque l'imagination nous joue des tours.
Faire confiance est difficile aussi, car ce monde est trop cruel.
C'est la nature qui est mal faite, partir de ce monde en ayant vécu des choses infectes est si difficile.
Repartir à zéro, et recommencer sur de nouvelles bases, ou continuer à vivre dans la peur et la terreur.
Se reconstruire, imaginer constamment une vie meilleure et plus belle.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tchamba
Membre
Membre


Masculin Age : 44
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 741
Points de participation : 976
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

MessageSujet: Re: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    Mar 16 Oct - 9:05

@Ascese a écrit:
Citation :
Dans le Zen on donne une grande importance au Kesa, l'habit du moine auquel on attribue beaucoup de vertus (quasi magiques)

J'y ai pensé car ça contredit mon avis : pourquoi portez-vous un habit noir, c'est-à-dire de la couleur de la mort ? (couleur triste)

J'ai toujours eu des appareils photos noirs. ça ne viendrait à l'idée de personne que si les appareils photo pros sont noirs c'est pour évoquer la mort et la tristesse. Si les appareils photos pro sont noirs c'est pour ne pas attirer l'attention, et éviter autant que possible les reflets.
Le noir est avant tout une couleur neutre pour ne pas dire une absence de couleur plus encore que le blanc.
L'un des noms pour désigner le Kesa c'est le vêtement du sans forme.

Kesa vient du mot kasaya en sanscrit qui signifie ocre ce qui renvoie à la couleur de la terre mais il ne faut jamais oublier quand  on parle du bouddhisme la géographie. Quand on parle sanscrit on est en Inde. Le zen vient d'Inde en passant par la chine pour arriver au Japon et donc la raison première pour laquelle le Kesa est noir c'est que pour teindre des lambeaux de tissus multicolores c'est de prendre ce qui te tombe sous la main: Il est plus facile de trouver de l'encre de chine en chine et au japon que des pigments de couleurs... plus facile et surtout moins chers. Le kolomo blanc que les moines portent sous le kesa coute 10 fois plus cher que le kesa. Les moines étaient censés vivre d’aumône. Le blanc et les couleurs vives évoquent plutôt la richesse en Asie.
Les moines sont censés être pauvre et avoir renoncé aux richesses et aux illusions c'est pourquoi ils se rasent le crane.

Si tu trouve ça triste c'est parce que toi-même tu n'as pas encore renoncé à tes illusions.
Pour un moine zen c'est une source de joie encore plus grande que celle d'être attaché à ses illusions.

"
En le revêtant et en pratiquant zazen, le mauvais karma se transforme en bon karma. L’être humain devient bouddha." écrit Roland Rech https://zen-nice.org/lexique/kesa.htm


Citation :
Pourquoi pas un habit blanc (la lumière, la clarté... le soleil... la joie, la sainteté...).

Associé le noir à la mort et le blanc à la joie est purement conventionnel et culturel.

Les gens qui font une Near death expérience parlent de lumière blanche et n'évoquent pas la couleur noir.

Néanmoins il y a un peu de ça quand même.
Deshimaru dit que faire zazen c'est entrer dans son cercueil.
On parle de l'assemblée des moines qui font zazen en utilsant parfois l'image de forêt d'arbres morts.

La voie du milieu ce n'est ni l'ascese car on ne recherche pas la souffrance mais ce n'est pas l'hédonisme non plus on ne recherche pas le plaisir et on ne fuit pas la souffrance. On regarde la mort en face.



Citation :
Ou une couleur assez proche avec un bleu marine (couleur qui agite le plus la vue, couleur du ciel, de la mer  )

Couleur déjà prises par les moines taoïstes.
Je me suis pris la tête avec Solasido qui a débarqué sur le forum avec son taoïsme.
Dans le zen Soto le maître le plus important est Dogen et Dogen rejette sans ambiguïté le taoïsme parce que pour Dogen les taoïstes ne croient pas aux renaissances et qu'ils ne sont préoccupé que de bonne gestion de leur vie.

Maintenant tout n'est pas noir ou blanc dans le zen... Si tu veux à tout prix porter un kesa bleu il te suffit de suivre Pierre Turlur comme Maître Zen :
https://terebess.hu/zen/mesterek/Nishinomiya.html

J'ignore pourquoi il a choisi le bleu, si ce n'est pour se distinguer... enfin bon je ne vais pas médire mais du point de vue de mon petit ego je trouve ces histoires de couleurs de kesa assez futiles et parfois franchement pénibles pour ne pas dire puérils.


Citation :
Ou un beau rouge et jaune comme les tibétains ?
Et bien comme je me tue à te le répéter il y a un monde entre les boudhistes zen et les bouddhistes Tibétains.

Attention je ne dis pas que c'est la guerre avec les tibétains. Le Dojo organise des rencontres interbouddhistes et régulièrement nous allons méditer chez les tibétains et les tibétains viennent méditer chez nous .Peut-être justement pour que ce ne soit pas la guerre mais pour que nous entretenions de bonnes relations

Nous nous méditons en silence face au mur avec le moins de distractions possibles.

Du point de vue de mon petit ego stupide, j'ai un peu de mal avec le côté folklorique et coloré du bouddhisme tibétain. Mais encore une fois c'est une question de sensibilité. D'autres personnes trouvent le zen folklo et préfèrent se tourner vers la pleine conscience.


Revenir en haut Aller en bas
Ascese
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 28
Localisation : Tournai
Votre pratique, votre tradition : Bouddhisme sans tradition
Capricorne Serpent
Messages : 95
Points de participation : 104
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    Mar 16 Oct - 22:28

Avant, j'aimais bien porter les couleurs noir, blanc et rouge vestimentairement.

Mais c'est vrai qu'en m'intéressant "à la mode", le noir est peut-être la pire couleur. Il vaut mieux la remplacer par du bleu où, comme j'ai mis, ça donne un effet très lumineux. J'ai aussi donné des notions par rapport aux éléments qui sont en fait naturel.

On peut parler de beauté qui est un sujet épineux. On peut faire des comparaisons d'anciens monuments (par exemple les Eglises) à de nouveaux monuments d'art moderne. Le premier, que tu viennes n'importe où recevra plus de vote positif et une bonne note. Il en va de même pour les couleurs.

Qu'allais-je dire, heuuu... ah oui, en soi, j'aime bien le noir. Je suis même bien plus yin : la terre, l'hiver, la nuit, l'obscurité, le silence, ... et on va même jusqu'à donner des qualificatifs de faiblesse, de misère, de deuil... Tiens, ça vient d'où ? De la Chine, de ça vient le taoïsme, donc de ça vient aussi en partie le ch'an et donc le zen.

J'essaie de voir une couleur la plus neutre possible. Tu as l'air de savoir aussi que le noir et le blanc ne sont en fait pas des couleurs, si ? Mais j'essaie de voir le noir. Il y a une semaine et demi, un cousin mourait d'une crise cardiaque. J'ai été le voir au funérarium. Je trouve que c'est excessif (je suis plutot contre) comment ils le mettaient bien. Comme s'il se reposait (alors que dans le bouddhisme, et je me souviens que le gars qui présentait le satipatthana sutta avait dit qu'en se rendant dans un monastère, une femme était venu le voir pour lui demander s'il ne voulait pas voir un bébé mort à la naissance, en pleine putréfaction ahah, c'est une vision réelle de la réalité qu'on demande). Et quelque chose qu'ils ne pouvaient obstruer à 100% était la décomposition de son corps qu'on voyait à travers les ongles : sa peau devenait noire. Cette couleur a des signes mortifères. Les gens s'habillent en noire pour un enterrement aussi... Je veux bien être totalement détaché de cela mais ça ne fait que rappeler des moments funestes. (Oui, on peut éventuellement faire transparaitre ça à l'abandon total que demande le bouddhisme mais cette abandon est plutot mis sous des signes lumineux, au final.)

---

Personnellement, j'aurais du mourir et je n'ai eu aucune apparition quelconque. C'est donc rassurant car ça rejoint, pour moi, ce que dit Epicure : qu'on n'est plus à la mort. Encore que je n'étais pas mort, mais bon, j'aurais du l'être.

Dans le theravada, je crois qu'ils font parfois des méditations dans des cimetières. Personnellement, ça ne me touche plus trop. Quand j'ai été voir mon défunt cousin, j'étais très stoïque. Le moment qui m'a remué était les paroles de Bouddha qui disait de ne perdre aucune seconde pour pratiquer, car la vie peut s'échapper à tout instant. Se réveiller, voir ce jour comme le dernier. Sentir le souffle à chaque instant comme le dernier. Se rappeler des préceptes, intuitivement, immédiatement, pour se remettre dans le dharma.

Ascèse n'est pas à prendre péjorativement. Une ascèse est une mise en discipline dans son sens le plus simple. Se dire "ok je m'assied une heure en zazen" c'est faire une ascèse. Bouddha était un ascète, les moines sont des ascètes. Ce que Bouddha dénonçait était une ascétisme excessif, morbide.

---

Et bien, je trouve ça bien d'avoir choisi le bleu :-D Mais c'est un peu c*n si en zen soto vous avez toujours pris le noir. N'est-ce pas un "moi je"

Tiens, en fait, si on retire le "moi je", on peut retirer le fait d'avoir une tenue noire également et dire que chacun porte ce qu'il veut.

C'est quelque chose que j'ai souvent lu sur les sites de centre zen "portez une couleur noir ou sombre". Pendant la méditation, on apprend justement à ne plus différencier et on s'en fout qu'une personne soit en rouge, bleu, jaune, rose, blanc, ... en fait. scratch

(Je crois que je dis trop souvent "en fait".)

Je donnais l'exemple des couleurs tibétaines car pour moi ce qui plait aux occidentaux c'est les couleurs folkloriques des tibétains et tout le coté mystique et magique.

La différence entre un centre theravada et tibétain est époustouflante !

Salle de méditation tibétaine : un gros bouddha bien doré avec des petits bouddha bien doré derrière lui qui sont contre l'entièreté du mur, des murs rouges pétants, beaucoup de lumière, des très beaux mandala, ...

Salle theravada (école birmane) : aucun éclairage, aucun chauffage, une belle petite sculpture de Bouddha (plus mince, plus défini, plus proche de l'originel surement), des têtes de leur lignée où on dirait qu'ils représentent le stoicisme absolu Very Happy et... c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre


Masculin Age : 44
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 741
Points de participation : 976
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

MessageSujet: Re: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    Mer 17 Oct - 9:53

Citation :
Tiens, en fait, si on retire le "moi je", on peut retirer le fait d'avoir une tenue noire également et dire que chacun porte ce qu'il veut.

Mais alors il faudrait accepter que chacun fasse ce qu'il veut dans le Dojo... pourquoi pas arriver saoul dans le dojo entièrement nu et se mettre à chanter des chansons paillardes à tue-tête?

Personnellement en zazen, rien ne me dérange. Un jour dans le silence de zazen, l'alarme à incendie s'est mise à retentir. Je n'ai pas bougé et personne sauf une n'a bougé. Je me suis dit que s'il y avait eu un pompier dans la salle il aurait été vert.
Revenir en haut Aller en bas
Ascese
Membre
Membre
avatar

Masculin Age : 28
Localisation : Tournai
Votre pratique, votre tradition : Bouddhisme sans tradition
Capricorne Serpent
Messages : 95
Points de participation : 104
Réputation & Pertinence : 4
Date d'inscription : 18/08/2018

MessageSujet: Re: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    Mer 17 Oct - 11:22

Mmmh non, il y a un respect minimal.

Mais bon, quand je lis les paroles de Bouddha ou d'autres, il est souvent signalé qu'on doit aller beaucoup plus loin et au sens propre comme figuré : il vaut mieux méditer dans un endroit calme à plusieurs kilomètres de toute "civilisation", être dans la nature, etc.

Je vais encore reprendre le MBSR. Ca a été une transition bizarre pour les méditations. J'en voyais qui méditaient avec le dos contre la chaise et à coté j'en voyais un ou une en position yogique parfaite. Ou durant la retraite de cet été. Je ne sais pourquoi mais l'une faisait 90% de ses méditations allongées (problème de santé ?) et aussi tous avaient le vêtement qu'ils voulaient et tous étaient dans une position assise différente. L'un venait d'Arabie et était en jeans et était adossé à un tronc d'arbre ou alors avec les mains qui enroulaient un genou plié (je le fais parfois, mais rarement), des "vieux" étaient en lotus et demi lotus, etc. C'était assez folklorique mais tout le monde méditait en silence.
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre


Masculin Age : 44
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 741
Points de participation : 976
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

MessageSujet: Re: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    Mer 17 Oct - 11:52

@Ascese a écrit:
Mmmh non, il y a un respect minimal.


Eh bien c'est le maître du lieu, l'instructeur de MBSR, ou le maître zen qui décide où commence et où s'arrête ce respect minimal.

A la Gendro, je suis parfois le seul à ne pas porter un kimono mais un T-Shirt noir. Tant que personne ne me dit rien...

Citation :
Mais bon, quand je lis les paroles de Bouddha ou d'autres, il est souvent signalé qu'on doit aller beaucoup plus loin et au sens propre comme figuré : il vaut mieux méditer dans un endroit calme à plusieurs kilomètres de toute "civilisation", être dans la nature, etc.
Dans la mesure où les moines vivaient d’aumônes, ils n'avaient pas intérêt à s'éloigner trop de la civilisation. Ce système économique inventé par le Bouddha impliquait une proximité plutôt qu'un éloignement.

Je fais des retraites de méditations en Auvergne loin de la civilisation et j'essaye d'aller au dojo au cœur de la ville.
C'est complémentaire.

Les Dojos zen sont souvent au cœur de la ville, de manière à ce que moine et laïcs se retrouvent plus facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Shinda Kitsune
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 38
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Bélier Singe
Messages : 20
Points de participation : 32
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    Dim 28 Oct - 15:33

Je n'avais pas de kimono quand je suis allée à la gendronniere, ce n'était pas grave..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi ce monde est aussi cruel ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi ce monde est aussi cruel ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Spiritualité en général-
Sauter vers: