zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez
 

 Corps Subtil

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Mar 30 Avr - 23:37

Extrait du livre:
 "Principes de Yogathérapie" 
de Laurier-Pierre Desjardins
Editions SULLY



Les trois "enveloppes" de Sukshma sharira


- Enveloppe vitale (Prana-maya kosha)
- Enveloppe mentale ( Mano-maya kosha)
- Enveloppe intellectuelle ( Vijnana-maya kosha)

Le corps subtil est le sujet de maints débats dans les cercles yoguiques. Mon propos n'est pas de justifier, ni de semer le doute; je tente surtout de clarifier un concept.   
Je pose l'hypothèse suivante: et s'il,s'avérait que ce corps subtil est un fait ? J'ai pris le parti d'adhérer à cette théorie et de travailler à mieux le cerner jusque dans sa dimension thérapeutique potentielle.
Sûkshma sharîra comprend trois parties, une partie pour chaque enveloppe.
(C'est moi qui ajoute les images):
Corps Subtil Deha%2BTreya


La première nous fera découvrir Prâna-maya kosha. Ici seront introduits les concepts de Prâna et de sa dynamique dans la structure physique touchant l'enveloppe vitale.
Nous verrons ensuite les liens fondamentaux entre Prâna et Hatha yoga. Je ferais des observations sur les façons d'influencer la fluidité prânique, par exemple avec les bandhas. Puis j'introduirais les notions fondamentales des Prânayâma. 
Les prânayâmas seront notre porte d'entrée pour la deuxième partie, traitant de l'enveloppe mentale, l'esprit ou Mano-maya kosha. Dans cette partie, nous découvrirons Manas et la mécanique de la production des pensées et des idées.
Nous verrons aussi comment les comportement de notre structure physique et mentale sont liés et obéissent inconsciemment d'abord aux commandes de l'esprit. Nous observerons de plus comment notre cerveau et la majorité des fonctions physiologiques sont directement liées et dépendants de nos croyances.
Je ferai la part entre nos croyances inférieures et les croyances supérieures qui nous amènent à produire des distinctions, à discriminer, nous faisant alors pénétrer dans l'enveloppe intellectuelle, Vijnâna-maya kosha.
C'est dans cette dernière partie que j'introduirai les concepts d'ego ou Ahamkâra, de réflexion, de concentration, d'introspection et de méditation et que nous pourrons estimer leurs potentiels thérapeutiques.

L'enveloppe vitale
Prâna-maya kosha


Cette enveloppe d'énergie vitale est la portion subtile de l'être qui crée et maintient la structure vivante. Elle permet au corps physique et mental de vivre.
On la dit subtile, car elle n'est pas matérielle; elle possède une fréquence vibratoire plus élevée qui lui permet de traverser, d'inonder et d'influencer la matière.
Les cellules et tissus du corps ont une affinité naturelle pour les fréquences de ces vibrations; ils sont en résonance harmonique avec Prâna-maya kosha.
Le corps physique peut donc exprimer sa spécificité humaine grâce à ce souffle primordial qui l'habite et l'anime. Prâna-maya kosha est aussi ce lien vital entre le corps et l'esprit.
(...)

Prâna, science et tantra

Le Prâna est en Inde, ce que le Qi est en Chine, le Ki au Japon, Mâna à Hawaï ou encore l'Esprit saint dans le monde chrétien.
Dans toutes les cultures, à toutes les époques, des sages, des maîtres l'ont identifié et en ont fait la substance causale de la vie.
On le retrouve dans le Rig Véda, le plus ancien des Védas. L'Atharva-Véda, bien avant les tantras, en parle en lien avec la notion de souffle vital.
Dans le tantra yoga, le Prâna désigne l'élément fondamental de la vie; la force de vie, l'énergie vitale, le souffle de vie. Ce dernier terme est particulièrement approprié, car il transporte le sens de "vent",de "brise", qu circule et qui sème la vie sur son passage.
Ce vent est soufflé par Shakti, l'énergie cosmique, l'énergie universelle, expression active de Shiva non manifesté ou de l'Immuable Brahman, Allah dans le monde musulman, le Dieu Créateur de la chrétienté.
Shakti, moitié manifestée de Shiva, est l'énergie active de l'Univers. Tout est issu de Shakti et créé par elle; sa création est la Nature. Le tantra n'est qu'une célébration continu de Shakti. Lorsque Shakti crée le vivant, son impulsion créatrice se nomme Prâna. Prâna non seulement permet la vie, mais crée littéralement l'être corps-esprit.
De tout temps, ce concept relie deux notions: l'énergie vitale circulante ou Prâna et la respiration. On fait d'ailleurs un lien étymologique fascinant entre ces termes: le mot "respiration" (re-spiration) a ses racines latines liées à "spiritus" (esprit) qui lui-même provient du verbe "spirare" (souffler, respirer). Ce mot "esprit" (ainsi que ses dérivés "inspiration" et "expiration") est relié à la racine indo-européenne "praan" (souffler, respirer) d'où Prâna.
Ainsi, non seulement Prâna transporte-t-il le sens de souffle, mais aussi d'esprit, de souffle spirituel. Ce qui nous amène à comprendre qu'il y a déjà longtemps que les sages de l'Inde ont fait la relation entre la respiration et l'expérience spirituelle. Il s'agit d'une autre facette justificatrice de la relation énergétique évidente entre la pratique de prânâyâma et son effet direct sur l'esprit.
L'iconographie du Prâna illustre souvent par sa nature fluide, comme une rivière de lumière, s'écoulant au travers de la trame corporelle.
L'observation yoguique de Prâna-maya kosha semble accessible à l'individu qui s'y consacrerait par diverses méthodes de concentration et de méditation; (...)

Prâna, terre et écologie
Prânashakti est partout sur Terre. Vue de l'espace, notre planète apparaît comme une magnifique boule bleue, unique dans le système solaire. La vibration chromatique de base du Prâna est exactement de ce bleu intense. L'atmosphère qui entoure la Terre est le contenant planétaire du Prâna. Cette compréhension est à l'origine des concepts exprimés par diverses cultures et philosophes concernant la vitalité de cette planète. Le concept que "Gaïa" (voir J. Lovelock) serait vivante est le fondement mystique de notre union avec la Nature et la source philosophique d'une bonne part des mouvements écologistes qui émergent parmi la jeunesse planétaire depuis le XXe siècle.

Lien avec Anna-maya kosha
(à suivre)...


Dernière édition par Djibril le Ven 3 Mai - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Mer 1 Mai - 10:37

Extrait du livre "Principes de Yogathérapie" de Laurier-Pierre Desjardins
Editions SULLY
(suite)


Lien avec Anna-maya kosha

Prâna-maya kosha est le corps vital liant l'enveloppe physique (Anna-maya kosha*) à l'enveloppe mentale (Mano-maya kosha) et à l'enveloppe intellectuelle (Vijnâna-maya cocha).

(* Anna-maya kosha:
Kosha: enveloppe, fourreau, gaine
Maya: faite de, constitué de
Anna: Nourriture, nutriment
En Yoga, le corps physique est l'enveloppe faite de nutriments. Il ne s'agit pas ici de "mâyâ", l'illusion, mais bien de "maya" qui est un substantif signifiant "fabriqué avec, constitué de".
Cette gaine constitue l'extension la plus grossière ou rustre de l'essence divine de l'Être. En ce sens, pour l'adepte accompli, le corps physique est un instrument, un outil du divin.(...) Mais le Tantra enseigne que puisque le corps est une émanation du divin, il peut s'élever dans sa matière même, à cette dimension divine et l'exprimer glorieusement sur terre.
)

Toutes ces enveloppes sont issues de Prânashakti, le souffle de l'énergie cosmique de base, représenté dans l'être humain par sa dimension la plus subtile, Ânanda-maya kosha, le corps de béatitude, demeure de l'âme*.

( * Corps causal ou spirituel: Kârana sharîra
Ce corps est le temple sacré de l'être, celui qui renferme âme individuelle, la Jîva, la Lumière divine en soi. Ce corps est son réceptacle. (...) 
L'âme est d'essence divine, éternelle, une avec l'Un. Sa perfection est immuable et incorruptible. Mais son enveloppe, sa structure énergétique, son écrin bioélectromagnétique, qui émane et se marie avec l'émanation semblable de toutes les créatures vivantes, cette structure là est malléable et perfectible.
Tirumûlar, dans son opus le Tirumandiram, mentionne que l'âme individuelle est maintenue dans son aventure humaine tant qu'elle est sous l'influence des trois malas ( impuretés fondamentales de l'être). Ces malas sont: - ânava (ignorance de sa véritable identité divine), - karma (ici entendu comme générant des samskâras dans la loi de la causalité) et mâyâ (l'illusion matérielle ou du monde des formes). les malas sont la source de toutes afflictions. Les atteintes psychophysiques ne sont que de grossières extensions de l'intensité de ces influences. Les Tantras affirment que... on peut libérer l'être à tous les niveaux tout en conservant la structure humaine. Là, Jîva devient Shiva.
(...) la joie, la compassion, la bienveillance ou l'équanimité. On retrouve ces quatre qualités de l'Amour à la fois dans les traités philosophiques du Yoga classique (Patanjali, Yoga Sûtras I-33) et dans le bouddhisme Mahâyâna sous l'élégant vocable de Quatre incommensurables. l'application de cette attitude intérieure est hautement thérapeutique et affine le corps causal de telle sorte qu'il ne fait plus aucune entrave à la circulation prânique. Il faut se rappeler que le Prâna intérieur est l'expression même de Jîva, soit shakti manifestée en soi. cette émanation possède des vertus curatives... Ce rayonnement est en effet le chatoiement de l'âme. selon la pureté de sa fluidité, des clairvoyants affirment que son influence transcende les limites de la matière, de l'espace et du temps.


Le Prâna est de nature fluide. Il circule. il s'agit donc d'une substance essentiellement dynamique; son mouvement, sa fluidité sont essentiels à sa manifestation efficace dans la matière.
Lorsque l'être humain exprime une grande vitalité, une santé radieuse et une énergie contagieuse, son Prâna circule librement, il est en résonance harmonique avec les tissus. lorsque l'être exprime la douleur, la souffrance la maladie, son prôna est en restriction, sa fluidité est perturbée.
Dans le premier chapitre, nous avons vu que le corps physique possède une armature constituée de tissu conjonctif et que ce tissu peut revêtir plusieurs formes, de la plus dense et rigide (os) à la plus subtil et fluide (liquides corporels). Cette morphologie conjonctive est une continuité du bout des orteils à la racine des cheveux et forme une matrice vivante, une canalisation ininterrompue au sein de laquelle se retrouvent divers niveaux de vibrations et de circulations. toutes ces circulations produisent autant de champs bioélectromagnétiques. leur sommation pourrait en partie expliquer les émanations subtiles des corps vivants.
L'enveloppe vitale (Prâna-maya kosha) utiliserait le support bioélectromagnétique et vibratoire de l'activité métabolique de tout ce réseau conjonctif. Le paradoxe ici est que ce réseau de tissus conjonctifs est aussi issu de cette enveloppe vitale. Shakti est la Créatrice de l'Univers, alors Prânashakti est à l'origine de la matière vivante, des enveloppes humaines, physiques et mentales.
(...)

Nâdîs et cakras

Prâna-maya kosha, l'enveloppe vitale, est superposé à la structure physique exactement comme un tissu qui vêt un corps, de telle sorte que toute l'enveloppe physique est noyée de Prâna. A l'intérieur ce tissu se répand partout. Chaque organe aurait son double prânique et c'est ainsi à toutes le profondeurs et dans tous les recoins de la structure physique; on peut ainsi parler du foie prânique, d l'utérus prânique, du biceps prânique etc.
Pour visualiser cette enveloppe, imaginez un tissu. Celui-ci possède une trame dont les fibres tissées suivent l'orientation du canevas. Ce canevas détermine le sens privilégié des fibres et ce sens confère à l'ensemble son aspect général, sa particularité. lorsque l'oie de l'observateur se pose su ce tissu, il suit les lignes privilégiées tissées sur le canevas. dans l'enveloppe vitale, le Prâna circule partout, mais il aura tendance à se condenser en des canaux privilégiés. Ces canaux sont es voies énergétiques appelées nâdis. La théorie yoguique parle de plus de 72000 nâdis; il s'agit probablement plus d'une figure style expliquant leur grand nombre. Ce qu'il faut saisir ici est que le Prâna, en circulant, forme un courant vital appelé nâdî. On peut relier le concept du nâdî à celui du méridien de la médecine chinoise.
Lorsque les nâdîs convergent et s'entrecroisent, ils forment des puits d'énergie ou vortex. On peut faire un paralèlle entre ces intersection énergétiques et les points en acupuncture. 
C'est le long de l'axe central qu'on identifie les principaux vortex. on parle alors de cakras (roues, prononcer "chakra"), ou encore de padmas (fleurs de lotus).
Selon les écoles, on retrouve environ six cakras le long de la colonne vertébrale subtile et un cakra au sommet du crâne. D'autres écoles parlent de quatre, neuf ou même douze cakras.
Chaque cakra est lié à un élément de la Nature (bhûtas), à une modalité sensorielle, à un organe d'action, à une tonalité sonore fondamentale (bija mantra) et à divers attributs divins, la plupart du temps exprimés par une symbolique animale et des divinités du panthéon hindou. 
L'éveil à la conscience d'un cakra (fortuitement ou à la suite de diverses pratiques yoguiques) correspond à un nouvel état d'énergie et de conscience pour l'adepte.
Plusieurs écoles de pensée, dans la foulée des nouvelles pratiques alternatives, utilisent ce paradigme des cakras pour faire évoluer l'individu à tous les niveaux. Ce paradigme constitue pour plusieurs l'aboutissement de la transformation intérieure dans les pratiques de yoga, car elles peuvent mener à la libération absolue (Moksha).
De bas en haut, chaque cakra possède une vibration énergétique inférieure à son voisin du dessus. Mais il ne faut pas entendre par là qu'un cakra inférieur est de moindre valeur. (...)
En fait, contrairement à certaines affirmations, l'éveil à la conscience des cakras n'est pas une expérience linéaire; l'adepte peut aussi bien faire éclore sa fleur de lotus cardiaque avant celle de son périnée. L'expérience semble varier d'un individu à l'autre.
On reconnait un certain rayonnement ou émanation hors de ces cakras. Cette émanation perceptible à la vision entrainée, est exprimée en terme de nombre de pétales de la fleur de lotus correspondante. Ce rayonnement témoigne de l'aspect vibratoire des cakras. Ces vortex s'expriment à la fois vers le devant et vers l'arrière du corps subtil alors que le septième émanerait plutôt vers le haut.
Description des sept cakras
Les sept cakras sont, en ordre ascendant dans l'axe central de l'enveloppe vitale:
- Mûlâdhâra-cakra (...)
- Svâdhishthâna-cakra (...)
- Manipura-cakra (...)
- Anâhata-cakra (...)
- Vishuddhi-cakra (...)
- Âjnâ-cakra (...)
- Sahasrâra-cakra ...

Tous ces détails à propos des cakras et des nâdîs ont été développés comme autant de cartes explicatives d'un territoire subtil à explorer.
(...)
L'iconographie, les dieux et les déesses, la mythologie, les couleurs, la symbolique sont autant d'outils destinés à l'adepte à intégrer plus sereinement l'expérience du corps vital; une expérience qui est si formidablement hors du commun qu'elle pourrait autrement être interprétée avec difficulté ou donner lieu à des compréhensions frisant les hallucinations schizophréniques.
Cakras et enveloppe physique
(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 14:40

Extrait du livre "Principes de Yogathérapie" de Laurier-Pierre Desjardins
Editions SULLY
(suite)


Cakras et enveloppe physique

Les six cakras et le sahasrâra ont été reliés à différentes structures anatomiques du corps physique. comme si ces régions ou organes étaient des portes ou des émanations plus subtiles donnant accès à cette mystérieuse enveloppe vitale immatérielle. Ainsi plusieurs auteurs ont fait le lien entre les plexus nerveux autonomes, les glanes endocrines et ces cakras. Malgré quelques contradictions entre eux, il existe indéniablement une forme de lien entre l’enveloppe physique et les autres dimensions subtiles de l’être.
Mon étude personnelle, corroborée par d’autres chercheurs, m’amène à croire que l’enveloppe vitale serait liée à l’enveloppe physique par sa grande affinité naturelle avec les champs bioélectromagnétiques émanant du métabolisme des tissus. (…)
en effet, tel qu suggéré plus tôt, la morphogenèse d’un être humain, initiée à l’étape embryologique (lors de la fécondation), n’est que le développement inéluctable du potentiel de deux formes pensées prâniques qui se rencontrent. Chaque forme pensée est véhiculée par son transporteur initial (spermatozoïde et ovule). La fusion de ces prânas déclenche un processus évolutif, l’ontogenèse de l’individu.
Ainsi, le corps subtil précèderait l’avènement du corps physique. Le corps subtil, la forme pensée prânique, est alors la trame fluidique sur laquelle repose la morphogenèse de la structure. Exprimé pus simplement, l’aphorisme initial: « la structure gouverne la fonction », devient: 
« Le Prâna génère l’esprit; l’esprit engendre la structure; la structure gouverne la fonction ».
Les trois principaux nâdis

Il existe trois nâdis majeurs le long de l’axe de l’enveloppe vitale: Idâ, Pingalâ et Sushumnâ.

Sushumnâ… est la voie axiale, au centre de Prâna-maya kosha, ayant son origine au centre de mûlâdhâra-cakra et se poursuivant au travers de tous les autres centres jusqu’à celui au dessus du crâne nommé « sahasrâra », le lotus aux mille huit pétales !
On dit de Sushumnâ qu’elle perce les cakras. La Kundalinishakti dormante, lovée comme un serpent dans le mûlâdhâra cakra (on l’appelle aussi « la Puissance du Serpent »), lorsque l’éveillé par la pratique du Yoga, s’élève et s’engage dans Sushumna.
En traversant les cakras, cette énergie prânique fondamentale éveille ses attributs latents; une prise de conscience survient et l’individu expérimente un niveau différent de soi.Comme mentionné précédemment, cette ascension de la Kundalinî n’est pas linéaire; un cakra peut être éveillé avant un autre, mais à chaque éveil, Kundalinî shakti est à l’oeuvre et est à l’origine de cet évènement.
Idâ a aussi comme point de départ le mûlâdhâra-cakra. Ce canal énergétique serpente autour de l’axe central en amorçant et terminant son chemin sur le côté gauche du corps vital, côté féminin. Le Prâna qui circule dans ce conduit transporte ainsi les attributs lunaires: il est froid, bleu glacial; en médecine chinoise, on le qualifierait de Yin. Il croise Sushumnâ à chaque cakra et se termine en pénétrant la narine gauche vers le côté gauche du sixième cakra (âjna).
Pingalâ débute du côté droit de mûlâdhâra. Il est l’aspect solaire, brûlant de l’énergie vitale. Il est souvent représenté par une couleur chaude rougeâtre ou jaune-orangé. En médecine chinoise, il serait Yang. Il se termine en pénétrant la narine droite vers la droite d’âjna en ayant croisé Sushumna à chacun des autres cakras.
En médecine chinoise, cette triade de nâdis correspond aux méridiens extraordinaires, nommés vaisseaux Gouverneur et Conception.
(...)
(c'est moi qui ajoute les images)
Corps Subtil 3-nadis-198x300  
Grandeur du Prâna
Puisque le Prâna provient de Shakti, il est doué d’intelligence divine et de conscience. C’est effectivement l’expérience vécue, témoignée par tous les adeptes ayant fait l’expérience vivante de la circulation du Prâna et de son étude par les kriyâs du Yoga. (…) Il s’agit donc de beaucoup plus qu’un fluide, de beaucoup plus qu’un gaz (certains auteurs ont tenté de le relier à l’oxygène et au gaz carbonique circulant). Lorsque le Prâna circule avec conscience, tous les aspects de la vie d’un individu sont magnifiés et potentialités.
Le Prâna manifestera non seulement la vitalité de la structure, mai aussi toujours du sens; et tant que sa fluidité se raffinera, il manifestera plus de connaissance et de créativité. Prânashakti formera ainsi la muse fondamentale, l’illumination derrière toute créativité artistique ou scientifique.
Prâna et Hatha yoga

Selon les Tantras, le but primordial de la pratique du Hatha yoga est de préparer l’enveloppe physique à une fluidité prânique optimale.
(…)

(………….)


Corps Subtil Deha%2BTreya

L'enveloppe mentale inférieure
Mano-maya kosha


Patanjali, au début de ses Yogas sûtras, définit le Yoga comme étant "la cessation des fluctuations de la conscience" (I-2)

Conscience
- Anthropomorphisme tantrique et conscience
- Cit (conscience) et Citta (conscience individuelle)


Fonction de Manas dans Mano-maya kosha
- Samskâras et Vâsanâs




Conscience:
(suivre)
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 15:25

Ça m'étonne les gens qui confondent un forum avec un blog.

Logiquement un forum c'est pour échanger. S'il n'y a pas d'échange, ce n'est pas un forum. Je me trompe?

Si tu as une passion pour les corps subtils tu fais un blog sur le sujet. Sinon tu pollues le forum avec des considérations qui n'intéressent personne sur le forum.

Si l'idée c'est de faire fuir les gens qui s'intéressent au zen... c'est réussi.

Je dis ça sans aucune agressivité. Je ne comprends pas ta logique Djibril...

Tu te trompes de forum. Tu postes ici ce qui aurait peut-être sa place sur Chemin spiritualité (qui pourtant n'en veux pas)

Ce n'est pas contre toi que je dis ça mais franchement pour moi tu es hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 16:20


Extrait du livre "Principes de Yogathérapie" de Laurier-Pierre Desjardins
Editions SULLY
(suite)
Corps Subtil Deha%2BTreya
L'enveloppe mentale inférieure
Mano-maya kosha


Patanjali, au début de ses Yogas sûtras, définit le Yoga comme étant "la cessation des fluctuations de la conscience" (I-2)
Conscience
- Anthropomorphisme tantrique et conscience
- Cit (conscience) et Citta (conscience individuelle)


Fonction de Manas dans Mano-maya kosha
- Samskâras et Vâsanâs


Conscience:

L’être humain est doté d’une conscience.
Cette notion de conscience est un sujet fertile (…)


  • Anthropomorphisme tantrique et conscience

(…)
Dans la tradition yoguique, ce concept peut être anthropomorphisé et donne dans le tantrisme, Shiva l’immuable. Dans l’hindouisme, il sera nommé Brahman.
Suivons arbitrairement la voie tantrique.
Lorsque Shiva se manifeste, il devient Shakti, la Mère énergie toute-puissante et Créatrice. Le tantrisme est une célébration de cette énergie primordiale de Shiva, la pure Conscience, « Cit » en sanskrit. son mouvement primordial est Shakti, Pure vibration initiale.
De Shakti émerge la création, la Nature, Prakrit. 
Dans le monde vivant, Shakti est Prâna. L’être humain est donc créé par Prâna shati.
Cet être vibre d’abord en Ananda-maya kosha, la demeure humaine de l’âme ou Jîva, qui est l’image de Shiva. C’est le corps le plus éthéré, irradiant son énergie à lofais à l’infini de la Nature et au coeur de l’être. sa fréquence vibratoire ralentit quelque peu et apparait alors Vijnana-maya kosha et Mano-maya kosha, l’être mental, l’esprit, dont la vibration se limitera essentiellement à l’espace autour du corps physique.
Prâna-maya kosha fait s’interpénétrer et lie les corps physique et mental avec Ânanda-maya kosha.
Cit et Citta:

Lorsque la conscience (Cit) vibre et se met en mouvement au niveau de Jîva, l’esprit est créé; Prâna conduit. Le mouvement de Prânashakti crée et maintient la vie dans ce corps-esprit.
L’esprit humain (ou enveloppe mentale) ne peut être détaché de sa composante physique. L’esprit existe, car il possède un corps; le cops physique ne peut exister sans sa composante mentale. C’est cette idée du concept anglo-saxon de « bodymind » traduit tant bien que mal par « corps-esprit ». Ce corps-esprit est une unité indissociable. C’est par l’intermédiaire de Prâna-maya kosha que Anna-maya kosha et les deux enveloppes du corps mental sont liés. 
(…)
L’esprit possède lui aussi une conscience, conscience individuelle ou Citta en sanskrit. (…)
la tradition yoguique et les tantras ont subdivisé la conscience de l’esprit humain en trois parties:

  • le Manas ou Mano-maya kosha ou mental inférieur
  • l’Ahamkâra ou ego
  • et le Buddhi ou mental supérieur.

Ahamkâra et Buddhi forment Vijnâna-maya kosha.


Fonctions de Manas dans Mano-maya kosha
( à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 16:44

Les pseudosciences s’infiltrent partout, en paraphrasant le langage de la science et en s’appropriant les nouvelles technologies pour se donner l’apparence du progrès et de la probité. En 2015, près de trois siècles après la naissance du mouvement des Lumières, il nous faut admettre que certains de nos concitoyens n’ont pas reçu les outils intellectuels et la formation critique pour faire face à des discours pseudoscientifiques bien rodés.
https://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2572
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 19:57

tchamba a écrit:
Les pseudosciences s’infiltrent partout, en paraphrasant le langage de la science et en s’appropriant les nouvelles technologies pour se donner l’apparence du progrès et de la probité. En 2015, près de trois siècles après la naissance du mouvement des Lumières, il nous faut admettre que certains de nos concitoyens n’ont pas reçu les outils intellectuels et la formation critique pour faire face à des discours pseudoscientifiques bien rodés.
https://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2572

La formation critique et ses arguments peut tout démontrer, une chose et son contraire, 
la blouse blanche ou le kolomo... c'est kif kif bourricot.

Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 20:18

On renforce d’abord le kolomo, puis on s’en habille.
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 20:31

tchamba a écrit:
Les pseudosciences s’infiltrent partout, en paraphrasant le langage de la science et en s’appropriant les nouvelles technologies pour se donner l’apparence du progrès et de la probité. En 2015, près de trois siècles après la naissance du mouvement des Lumières, il nous faut admettre que certains de nos concitoyens n’ont pas reçu les outils intellectuels et la formation critique pour faire face à des discours pseudoscientifiques bien rodés.


Oui, la mécanique quantique pour ça c'est le top.
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 20:52

Djibril a écrit:

La formation critique et ses arguments peut tout démontrer, une chose et son contraire, 
la blouse blanche ou le kolomo... c'est kif kif bourricot.
Bah non tout ne se vaut pas et ne se situe pas sur les mêmes plans.

Ni la blouse blanche ni le kolomo ne sont indispensable.

Deshimaru s'est prêté à des expériences scientifiques ce que n'a pas fait ton gourou
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 20:53

Djibril a écrit:

La formation critique et ses arguments peut tout démontrer, une chose et son contraire, 
la blouse blanche ou le kolomo... c'est kif kif bourricot.
Bah non tout ne se vaut pas et ne se situe pas sur les mêmes plans.

Ni la blouse blanche ni le kolomo ne sont indispensable.

Deshimaru s'est prêté à des expériences scientifiques ce que n'a pas fait ton gourou
Laurier-Pierre Desjardins
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 21:01

Corps Subtil Images?q=tbn:ANd9GcRMR5clW_5tXg8bMvrgGfJLBzGH06yg8VMOwclJf3LjJJn68m7l

Hein ?
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 21:17

"Si son enseignement s’enracinait dans sa tradition, il se voulait ouvert sur la psychologie et les avancées scientifiques : il servit ainsi de cobaye, dans des laboratoires en France et au Japon, pour prouver les effets biologiques de la méditation."
https://www.psychologies.com/Culture/Maitres-de-vie/Taisen-Deshimaru
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 21:19

Oui, c'est vrai que la méditation, ça fait du bien. Et se faire du bien, c'est pas inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 21:25

Extrait du livre "Principes de Yogathérapie" de Laurier-Pierre Desjardins
Editions SULLY
(suite)

Fonctions de Manas dans Mano-maya kosha

Manas forme la partie la moins évoluée de l’esprit, on l’appelle aussi le mental inférieur. Son rôle primordial est l’interprétation sensorielle. Les dix pouvoirs de connaissance(les cinq sens classiques et les cinq agents d’action cognitives) sont supportés par mana qui agit alors comme intégrateur primaire de l’information fournie à l’être.
Dans le corps physique, c’est l’axe sensitif du système nerveux, le cerveau limbique ainsi que le cerveau reptilien et la moelle épinière thoracique qui sont les sources du système nerveux autonome. Les fonctions physiologiques que ces structures contrôlent résonnent en synchronicité avec Manas. Ainsi les activités nerveuses autonomes sont-elles déterminées pa la jonction de Prâna-maya kosha et de Mano-maya kosha, dans la structure d’Anna-maya kosha. cette résonance peut se répandre dans toutes les fibres du corps physique par sa très grande réceptivité conjonctive (…)
L’activité mentale inférieure de Citta se produit lorsque celle-ci est stimulée. La stimulation est l’influx nerveux sensitif provenant es récepteurs des sens. Cette stimulation crée non seulement le fonctionnement physiologique autonome, mais elle donne aussi la pensée. Cette pensée est une image ou un concept. la pensé produit aussi un effet réverbérant sur les fonctions physiologiques autonomes. Mano-maya kosha ne fait qu’enregistrer et interpréter cette stimulation et produire la pensée, c’est sa fonction principale. Les textes disent de Manas qu’il constitue en soi un onzième sens.
Manas fait ainsi émerger à la conscience de l’individu des images, des sensations, des concepts. Il ne juge pas, n’évalue pas; il rapporte. Ce faisant, il emmagasine et stocke les informations, il mémorise. Cette mémoire forme la base de son apprentissage et moule son développement physiologique. Car l’être réagit à cette information. Les principales réponses de l’individu à ce constant bombardement sensoriel et sensuel constituent un ensemble de réflexes moteurs et d’actions physiques dont les racines sont inconscientes. Sa connaissance fonctionnelle et son évolution proviennent ainsi de son vécu, du passé et forent la racine subconsciente de ses croyances te comportements, déterminant sa façon de réagir au présent et sa direction future.
  
Samskâras et Vâsanâs

Chaque expérience laisse ses traces dans Manas et aussi dans Buddhi, l’intellect. Les traces mentales sont les activateurs subliminaux à l’origine des conceptions yoguiques du karma. Ces traces sont appelées samskâras dans la tradition yoguique.
Toute sensation, pensée, sentiment, volition ou toute autre forme de création consciente et inconsciente forme un samskâra. L’ensemble des samskâras de même type est enregistré et forme les vâsanâs , les tendances concernant cette pensée ou action qui sont enfouies dans l’esprit et caractérisent l’être mental incarné.
L'ensemble des vâsanas forme la couleur unique de l’esprit humain, sa personnalité égotique. C’est la dissolution des vâsanâs ou de l’ensemble des samskaras qui stoppe l’incessante roue karmique des incarnations successives et qui forme l’ultime but de la pratique yoguique, l’illumination, Moksha. C’est de ce Yoga que parle Patanjali au début de ses sutras. Pour le yogi tantrique, ce résultat est réalisable dans cette vie même et dans ce corps physique.  

L’intellect (Buddhi)
Vijnâna-maya kosha

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 22:10

Giuliano a écrit:
Oui, c'est vrai que la méditation, ça fait du bien. Et se faire du bien, c'est pas inutile.

Se faire du bien c'est subjectif

Les conséquences sur les télomérases c'est objectif
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 22:12

L’info diffusée fin novembre n’est pas passée inaperçue : les équipes INSERM de Caen et de Lyon ont publié dans le magazine Scientific Reports les résultats d’une étude montrant que, pratiquée régulièrement, la méditation pourrait freiner les effets du vieillissement cérébral et prévenir du même coup la maladie d’Alzheimer. Précisons que les auteurs de cette étude se sont vus attribuer un financement de 6,13 M € par la Commission européenne pour mener à bien un projet de plus grande envergure sur le bien vieillir[1]. Il permettra de mieux comprendre les facteurs de vie qui déterminent le bien vieillir, et de tester les bienfaits d’entraînements mentaux à la méditation ou à l’apprentissage de l’anglais sur le bien-être et la santé mentale des seniors. Les premiers résultats sont attendus en 2019.
Conduite par Gaël Chételat, la présente étude fait appel aux techniques d’imagerie cérébrale de la plateforme Cyceron de Caen. Elle a porté sur 73 personnes âgées (65 ans en moyenne) dont six étaient expertes dans les techniques de méditation issues de courants traditionnels bouddhistes. Un groupe témoin de 186 personnes âgées de 20 à 87 ans a également été étudié afin d’évaluer les conséquences du vieillissement cérébral.
https://www.forbes.fr/management/meditation-et-longevite-une-bien-vieille-histoire/?cn-reloaded=1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 22:37

tchamba a écrit:
Giuliano a écrit:
Oui, c'est vrai que la méditation, ça fait du bien. Et se faire du bien, c'est pas inutile.

Se faire du bien c'est subjectif

Les conséquences sur les télomérases c'est objectif
Disons que les conséquences sur la télomérase sont mesurables alors que celles sur le bien-être et le calme mental le sont moins. Mais cela n'a pas empêché les moines et les pratiquants d'en constater les bienfaits depuis deux mille ans sans avoir connaissance de ce que la science valide aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Ven 3 Mai - 22:49

pivoine a écrit:
tchamba a écrit:
Giuliano a écrit:
Oui, c'est vrai que la méditation, ça fait du bien. Et se faire du bien, c'est pas inutile.

Se faire du bien c'est subjectif

Les conséquences sur les télomérases c'est objectif
Disons que les conséquences sur la télomérase sont mesurables alors que celles sur le bien-être et le calme mental le sont moins. Mais cela n'a pas empêché les moines et les pratiquants d'en constater les bienfaits depuis deux mille ans sans avoir connaissance de ce que la science valide aujourd'hui.
Je doute que les corps subtils soient un jour validé par la science.

Je doute que le blabla autour des corps subtils apporte un quelconque bienfaits.

Je ferais bien de m'interroger sur les raisons pour lesquelles ce discours m'insupporte.

Le discours sur la métamatière de Bortoli me dérangeait moins tout en étant également hors sujet ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 11:50

tchamba a écrit:
pivoine a écrit:
tchamba a écrit:
Giuliano a écrit:
Oui, c'est vrai que la méditation, ça fait du bien. Et se faire du bien, c'est pas inutile.

Se faire du bien c'est subjectif

Les conséquences sur les télomérases c'est objectif
Disons que les conséquences sur la télomérase sont mesurables alors que celles sur le bien-être et le calme mental le sont moins. Mais cela n'a pas empêché les moines et les pratiquants d'en constater les bienfaits depuis deux mille ans sans avoir connaissance de ce que la science valide aujourd'hui.
Je doute que les corps subtils soient un jour validé par la science.

Je doute que le blabla autour des corps subtils apporte un quelconque bienfaits.

Je ferais bien de m'interroger sur les raisons pour lesquelles ce discours m'insupporte.

Le discours sur la métamatière de Bortoli me dérangeait moins tout en étant également hors sujet ici.

A propos de blog, pour l'apnée après expiration, tu as le Prânayama, ça t'évitera des références à un camelot qui prend sa commission sur les ventes d'extracteurs de jus de légumes et de fruits...
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 12:33

Djibril a écrit:


A propos de blog, pour l'apnée après expiration, tu as le Prânayama, ça t'évitera des références à un camelot qui prend sa commission sur les ventes d'extracteurs de jus de légumes et de fruits...

J'ai acheté un extracteur de jus mais pas en passant par ce camelot. Par conséquent si d'autres sont d'accord pour lui payer sa commission,ça les regardent. Et ça ne nuit pas à son discours.

L'avantage de son discours c'est justement de ne pas faire référence au new age mais sur la question des respirations... aux questions de quantité d'oxygène dans le sang, d'adrénaline quand tu cesses de respirer...
C'est de la physiologie. C'est du tangible.

Je suis déjà très sceptique sur les discours des tibétains concernant les canaux subtils, les souffles et les gouttes à faire fondre... alors les corps subtils qui renvoient à une tradition non bouddhiste n'en parlons pas. Heureusement il n'y a rien de tout cela dans le zen. Dans le zen, il y a zazen. Pas de couleuvres à avaler.

Tu vas encore me dire que je suis sectaire. Pour moi tu es autant hors sujet sur un forum zen que si tu parlais carburateur de voiture... en moins tangible.
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 12:51

On peut remarquer que la méditation ça fait du bien, alors si en plus les sciences démontrent des effets concrets, on peut comprendre pourquoi ça fait du bien. Sur un forum zen, il s’agira de dire : Messieurs, Dames, la méditation c’est pas de la gnognote, alors allez-y essayez et faites vous mêmes l’expérience des effets bénéfiques de s’asseoir comme une grenouille. Et si en plus vous vous habillez d’un kolomo, paradoxalement vous aurez le sentiment que le zen n’est pas une voie d’accumulation, que ce kolomo pourrait être votre seul habit pour vos enfantillages. Avec le kolomo, on devient des Messieurs et des Mesdames je-ne-sais-rien, plutôt que des Messieurs et des Mesdames je sais tout. On doit se rappeler d’où vient le zen, de cette réponse de Bodhidharma à l'empereur Wu qui, excédé par leur dialogue de sourds, lui demande : "Mais qui êtes-vous ?" et Bodhidharma de répondre : "Je ne sais pas. » Et comme le dit Tango, il y-aurait tant de choses à dire, mais encore faudrait-il que l’oreille soit de sorte à entendre que le kolomo c’est d’abord se rendre compte qu’à un certain moment, tout devient très zen. C'est toute la vie qui est colorée, imbibée par le Zen. Mais une fois passé ce pic, le mouvement s'inverse jusqu'à ce qu’on oublie tout et au lieu de dire « tout devient zen, on dit » arrêtez de perdre votre temps à gloser comme des grenouilles, ce qui est complètement dingue quand on devient un monsieur je-sais-tout du Zen ou de LA CHOSE ou des corps subtils ou de tout ce qu’on voudra, surtout quand on se retrouve entre amis à harceler des grenouilles.
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 12:56

« Le zen va droit au cœur.Vois ta véritable nature et deviens Bouddha. »
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 12:59

fonzie a écrit:
A propos de blog, pour l'apnée après expiration, tu as le Prânayama, ça t'évitera des références à un camelot qui prend sa commission sur les ventes d'extracteurs de jus de légumes et de fruits...

Si c'est pour parler d'obscurcir ses traces et devenir idiot, alors évidemment.  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 20:04

Je ne sais pas si les énergies seront un jour validées par la science, mais ce n'est pas parce que la méditation est reconnue seulement aujourd'hui qu'elle n'a pas été bénéfique pendant les deux millénaires où elle ne l'a pas été. Alors que sait-on des énergies ?

Bien sur les philosophies Indienne, taoïste, Bouddhiste zen ou bouddhiste tibétain sont différentes, et la prana me semble éloignée du zen, mais toutes ces pratiques énergétiques d'Inde, de Chine ou du Japon ont des liens d'autant plus qu'on sait que le zen tire son origine du Chan chinois et du taoïsme et que les exercices de yoga et de Qi Gong sont aussi pratiquées par les zénistes, non?
 
Le Qi (Chine) ou Ki (Japon) ou prana (Inde) est donc l’énergie qui circule dans le corps et les organes au travers des méridiens (les nadis) et qu’on retrouve dans des pratiques liant énergétiques, mouvement et respiration comme le QiGong, le Tai Chi ou le Yoga, médecine chinoise, le shiatsu, le yoga, le reiki, le Makkho-ho (exercices sportifs de souplesse et de respiration visant les étirements de méridiens).
Dans le zen, la respiration est également fondamentale, que ce soit lors de l’assise silencieuse, zazen ou la marche kin-hin, ou les chants vibratoires. Les 12 méridiens se rejoignent au point nommé kikaï tanden, centre vital où s'ancre la respiration dans zazen. K-G Durkheim l’explique, si je ne dis pas de bêtise, dans son livre le Hara.
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 21:42

Laurier-Pierre Desjardins a écrit:
"Ce corps est le temple sacré de l'être, celui qui renferme âme individuelle, la Jîva, la Lumière divine en soi. Ce corps est son réceptacle. (...) 
L'âme est d'essence divine, éternelle, une avec l'Un. Sa perfection est immuable et incorruptible."
(@Djibril tu remarqueras que ma citation est précise.)

Sous prétexte qu'on met un pied dans la spiritualité est-ce qu'on est obligé de gober ce genre de couleuvres? Toutes les couleuvres? Mêmes celles qui sont en contradictions avec les paroles du Bouddha?


Un journaliste avait posé la question à un adepte du temple solaire (un des rares survivants) qui avait pourtant un haut niveau d'étude mais comment donc il avait pu gober tant de couleuvres... Le type avait répondu: "au début les marches sont petites."

Pivoine a écrit:
Le Qi (Chine) ou Ki (Japon) ou prana (Inde) est donc l’énergie qui circule dans le corps et les organes au travers des méridiens (les nadis) et qu’on retrouve dans des pratiques liant énergétiques, mouvement et respiration comme le QiGong, le Tai Chi ou le Yoga, médecine chinoise, le shiatsu, le yoga, le reiki, le Makkho-ho (exercices sportifs de souplesse et de respiration visant les étirements de méridiens).

Joli escalier!... les marches ne sont pas trop hautes même pour moi... mais...


Je vais encore faire mon puriste zen soto sectaire

« La méditation assise [zazen 坐禅] n’est pas l’exercice du dhyâna [shuzen習禅] »

Maître Dôgen - La manière de la méditation assise [Zazengi] - Shôbôgenzô, la vraie Loi, Trésor de l'Oeil - Tome 6

Zazen c'est l'abandon de toute technique. Ce n'est donc pas une technique, un moyen.


Rien n'empêche à côté de faire du sport, du Yoga du Qi Gong, d'aller voir des voyantes, des sorcières, des magiciens vaudou... qui tu veux


ça n'a rien à voir avec le zen soto.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 22:11

tchamba a écrit:

ça n'a rien à voir avec le zen soto.



ce n'est pas la question. Et si tu veux parler du zen soto... tu as la section 'Dojo Zen".
Ici, tu es dans:

"Spiritualité en général

Forum sur les autres traditions que le bouddhisme et sur la spiritualité en général."


autrement dit, en principe, c'est réservé aux non-obsédés de Dogen ou Deshimaru, pour pouvoir partager sans se faire polluer par un "puriste" comme tu dis, entre autres...
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 22:22

Pas faux.

Si le sujet passionne Pivoine, je m'incline.

C'était ma question de départ.

Qui ça peut bien intéresser de telles balivernes?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 22:37

Spoiler:
 


C'est pas pire que ceux qui font des citations pour se donner raison et envoyer les autres au bûcher, en faisant des amalgames malsains du fait de leur ignorance ou de leur mauvaise foi, ce qui tôt ou tard revient au même.
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 22:45

Djibril a écrit:
Spoiler:
 


C'est pas pire que ceux qui font des citations pour se donner raison et envoyer les autres au bûcher, en faisant des amalgames malsains du fait de leur ignorance ou de leur mauvaise foi, ce qui tôt ou tard revient au même.

Les citations sont là pour prouver qu'il ne s'agit pas d'opinions personnelles.

Ça permet d'argumenter autrement que par des j'aime j'aime pas.

Avant d'envoyer les autres au bûcher, je leur pose des questions

Je viens enfin d'avoir des réponses satisfaisantes de ta part.
Je t'en remercie.

Je n'avais pas tilté que tu postais dans une rubrique non-bouddhiste.

Je te dois donc des excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 22:59

tchamba a écrit:
Djibril a écrit:
Spoiler:
 


C'est pas pire que ceux qui font des citations pour se donner raison et envoyer les autres au bûcher, en faisant des amalgames malsains du fait de leur ignorance ou de leur mauvaise foi, ce qui tôt ou tard revient au même.

Les citations sont là pour prouver qu'il ne s'agit pas d'opinions personnelles.

Ça permet d'argumenter autrement que par des j'aime j'aime pas.

Avant d'envoyer les autre au bûcher, je leur pose des questions

Je viens enfin d'avoir des réponses satisfaisantes de ta part.
Je t'en remercie.

Tu prouves juste que tu insistes à continuer de polluer un sujet.
Les exemples ne manquent pas dans l'histoire de "puristes" qui utilisent des textes hors contexte ou aux interprétations déformées, pour leur faire dire le contraire. Tu pourrais faire dire à Dogen à peu près n'importe quoi, ou comme ça t'arrange.
Et être obligée de te rappeler, que tu es dans une section "spiritualité en général", pour que tu le reconnaisses, c'est suffisant ! Pas besoin de tes balivernes sur tes pseudos obsessions "hors sujet" ou "rien à voir avec le zen soto", à renfort de citations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Sam 4 Mai - 23:02

tchamba a écrit:
Je n'avais pas tilté que tu postais dans une rubrique non-bouddhiste.

Je te dois donc des excuses.

ajouté quand je postais.
Non, inutile, ça fera un post "hors sujet" en moins.


tchamba a écrit:
Sous prétexte qu'on met un pied dans la spiritualité est-ce qu'on est obligé de gober ce genre de couleuvres? 
Mais c'est pas faux qu'un admin de forum "chemin spiritualité" qui prend un pseudo de couturier, devrait mettre la puce à l'oreille !


Corps Subtil Kesa_sewing_coupey
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 1:17

tchamba a écrit:
PivoineLe Qi (Chine) ou Ki (Japon) ou prana (Inde) est donc l’énergie qui circule dans le corps et les organes au travers des méridiens (les nadis) et qu’on retrouve dans des pratiques liant énergétiques, mouvement et respiration comme le QiGong, le Tai Chi ou le Yoga, médecine chinoise, le shiatsu, le yoga, le reiki, le Makkho-ho (exercices sportifs de souplesse et de respiration visant les étirements de méridiens).

Joli escalier!... les marches ne sont pas trop hautes même pour moi... mais...


Je vais encore faire mon puriste zen soto sectaire

« La méditation assise [zazen 坐禅] n’est pas l’exercice du dhyâna [shuzen習禅] »

Maître Dôgen - La manière de la méditation assise [Zazengi] - Shôbôgenzô, la vraie Loi, Trésor de l'Oeil - Tome 6

Zazen c'est l'abandon de toute technique. Ce n'est donc pas une technique, un moyen.


Rien n'empêche à côté de faire du sport, du Yoga du Qi Gong, d'aller voir des voyantes, des sorcières, des magiciens vaudou... qui tu veux


ça n'a rien à voir avec le zen soto.

Je ne dis pas que c'est la même chose, je me questionne sur les liens car et j'en vois plus entre le zen et le Qi Gong par rapport à l'énergie interne et le souffle qu'avec la voyance.
Citation :

« En faisant que ton souffle corporel (ou shen qi) et que ton souffle primordial (ou jing qi) embrassent l'Unité, peux-tu redevenir un enfançon ? » Tao Tö King 10.
Vers le Ve siècle, Bodhidharma développait le qi gong dans le wu shu de l'école Shaolin plus communément appelé de nos jours Kung-fu Shaolin au monastère Shaolin, en Chine, en s'inspirant des gymnastiques taoïstes de longévité.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Qi_gong

La pratique de ces "gymnastiques" est assez à la mode parce qu on sait qu'elle sont thérapeutiques mais on ne connaît pas toujours l'origine. Je ne connaissais pas vraiment celles du yoga (Merci Djibril pour ce partage un peu inattendu) et d'autres ne savent pas que le Qi Gong fait partie de la médecine chinoise ou que le Tai chi est issue d'un art martial. C'est un peu comme ceux qui pensent que la méditation est de la relaxation.

Maintenant on peut rejeter, être indifférent, s'informer, se questionner, s'intéresser, être passionné par tout sujet... ça fait un autre escalier...
C'était juste ne petite parenthèse au cas où quelqu'un en savait davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 9:54

Citation :

pivoine a écrit:
je me questionne sur les liens 

Quand Yudo, maître zen, que tu apprécies, pivoine, renvoie à sa page d'exercices d'assouplissements, autrement nommés "Culture du Lotus", il me semble que ce sont des positions de Yoga.

Et s'il n'y a aucun rapport avec la "voyance", par contre il me semble que la "vision juste ou compréhension juste" du Noble Sentier Octuple, a rapport à la Clairvoyance.

Citation :
http://zenmontpellier.net/fr/lotus/lotus.html

Citation :
La Culture du Lotus
Adapté d'un extrait du Yoga Journal
par Donna Farhi Schuster
Mars 1987

http://zenmontpellier.net/fr/lotus/lotus.html
Padmasana
Citation :

(Pleine posture du Lotus)


wiki
Āsana
 traduit littéralement « le fait de s'asseoir » ou la « manière d'être assis ».
Dans le Yoga, ce terme a le sens de « posture rituelle »
.
Dans le sens non philosophique et courant, ce terme sanskrit à le sens de « posture », de « manière d'être assis » ou encore de « siège » ou de « situation ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Asana


Citation :

La position du lotus (en sanskrit पद्मासन / padmāsana) est une posture de hatha yoga ainsi qu'une position utilisée dans la méditation yogique (Dhyana) ou bouddhique1. Une variante de cette position est la position du demi-lotus (Siddhasana).

Elle se pratique :

  • les jambes croisées - pied droit sur la cuisse gauche, pied gauche sur la cuisse droite ;

  • le dos droit mais sans creuser les reins ;

  • les mains reposant sur les genoux (ou dans le giron) ;

  • les deux genoux doivent toucher le sol ;

  • la tête dans l'alignement de la colonne.


Lorsque les deux pieds sont sous les cuisses, on parle alors de position « assis en tailleur ».
Dans le bouddhisme zen, les pratiquants utilisent un zafu pour s'asseoir.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Position_du_lotus

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 12:12

Extrait du livre "Principes de Yogathérapie" de Laurier-Pierre Desjardins
Editions SULLY
(suite)



L’intellect (Buddhi)
Vijnâna-maya kosha
 
Alors que Mano-maya kosha enregistre, coordonne et classe l’information sensorielle et mémorise les expériences, Vijnâna-maya kosha forme Buddhi, le mental supérieur ; (…)
C’est la fonction intellectuelle qui domine Buddhi. Sa puissance est la lumière de l’intellect. C’est le centre de la raison, de l’évaluation, du jugement, de la discrimination, bref, l’intelligence.
Buddhi éclaire le processus mental. Dans son expression la plus élevée, c’est la vivacité d’esprit.
 
Ahamkâra
En produisant des distinctions entre les concepts, Vijnâna-maya kosha s’approprie l’expérience et la rend personnelle, unique et séparée de l’expérience de l’autre. Ainsi, émerge le « je », le concept mental d’ego. L’égocentrisme est une tendance souvent inconsciente de tout ramener à soi. Cette faculté mentale automatique est l’ego ou Ahamkâra.
En d’autres termes, Ahamkâra introduit dans la conscience de l’être la distinction entre le sujet et l’objet. Cet état fait émerger les racines de l’expérience : les dix sens (indriyas), les cinq énergies potentielles (tanmâtras, sources de stimulations sensorielles) et le mental inférieur (Mano-maya kosha).
 
Personnalité et croyances
L’union de Mano-maya kosha avec Ahamkâra et les fonctions mentales supérieures de Buddhi produit la personnalité de l’être. Elle est caractérisée par l’affirmation de ses croyances, elles-mêmes fonctions de ses mémoires.
Les croyances d’un individu sont, elles aussi ancrées dans le mental inconscient. Les croyances proviennent de la culture (environnement) et des traces laissées par l’expérience.
La personnalité d’une personne (y compris ses émotions) forme le trait principal de la jonction de la conscience individuelle, Citta, et de l’enveloppe physique.
 
Inconscient
L’activité du corps mental, Mano-maya kosha, et de Vijnâna-maya kosha se passe essentiellement au niveau inconscient de l’être. C’est ce que certains vont appeler le niveau subconscient, car cette parie inconsciente est accessible et transformable par la pratique yoguique. Il est donc important de saisir que la plus garnde portion de notre conscience (Citta) est en fait inconsciente. Seule une portion de Buddhi s’exprimera de faon consciente, essentiellement dans les actions volitives. On peut optimiser et rendre encore plus consciente notre conscience.
Si nous comprenons que les activités de notre enveloppe physique sont régulées d’abord par notre enveloppe mentale, alors nous devons en conclure que la grande majorité de nos comportements et de nos croyances ont leur origine dans le subconscient. Nous saisissons ainsi que notre conscience normale d’éveil est en grande partie constituée d’automatismes.
Manas enregistre et stocke les données durant toute la vie, construisant sans cesse une certaine structure mentale de la réalité telle qu’il l’a perçue par les sens. Ahamkâra est cette partie de Buddhi qui fait siennes ces expériences sensuelles et émotives et qui les rend personnelles.
Vijnâna-maya kosha raffine cette construction, ces expériences, en choisissant par discrimination celles qui lui procurent le plus de plaisir et de joie. Il juge, évalue et discrimine, orientant consciemment, mais le plus souvent inconsciemment, la pensée vers l’action physique ou vers l’intuition et l’introspection.
Toute cette activité essentiellement inconsciente de l’esprit construit l’édifice mental de l’être. Il est rendu unique par ses traits karmiques (vâsanâs) et sa personnalité.
A nouveau, la majorité des fonctions décrites ici se déroulent à un niveau inconscient. Certaines des fonctions de Buddhi concernant des prises de conscience, des prises de décisions, arrivent à la conscience, mais elles ont toujours leurs racines bien plantées dans l’inconscient. Ce qui fait que nos réactions, nos motivations et même nos croyances ne sont pas toujours compréhensibles à l’intellect raisonnant et logique de Vijnâna-maya kosha. La pratique yoguique permet un accès à ce monde subconscient et offre des possibilités infinies d’action et de contrôle de nos motivations et aspirations les plus élevées.
 
Emotions
Nous avons vu plus tôt que l’ordre naturel de la fonction prânique (Prâna-maya kosha) produit l’émotion. Celle-ci s’exprime à la fois dans la structure mentale et la structure physique, dans le corps-esprit.
C’est dans la réunion de ces quatre enveloppes du corps physique, du corps vital, du corps mental et du corps intellectuel que se place l’expression des émotions.
Le corps émotif dont parlent certains psychothérapeutes est le produit de l’agitation et de la résonance entre le prâna du corps vital aux niveaux cardiaque, abdominal et cérébral, et les trois autres enveloppes (Anna-maya kosha, Mano maya-kosha et Vijnana-maya kosha). Autrement dit, l’émotion survient par la quadruple conjonction de l’expérience sensuelle (physique) avec la mémoire (mentale), l’intellect et la puissance de l’énergie vitale.
L’être émotif plonge lui aussi ses racines dans le subconscient.
 
Buddhi consciente
Dans son expression consciente la plus élevée, Buddhi tend à transcender.
L’être, intelligent et conscient, sera irrémédiablement entraîné à suivre une voie qui le mènera à une réalisation toujours plus élevée. Il s’agira d’une pulsion  irrésistible où Buddhi permettra une ascension, une accession par méditation, prière ou toute autre forme d’activité inspirante, vers une vibration intérieure augmentée. Là, la conscience pénètre dans Ânanda-maya kosha et rencontre Jîva ; Shiva et l’être ne font alors plus qu’un.
 




Kriyâs d’influence mentale
(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 16:14

Pivoine a écrit:
Je ne dis pas que c'est la même chose, je me questionne sur les liens car et j'en vois plus entre le zen et le Qi Gong par rapport à l'énergie interne et le souffle qu'avec la voyance.

Si tu disais entre le Qi Gong et le tchan, déjà ça me gênerait moins. Je connais des zennistes qui propose de te faire ton thème astral. Les taoïste pratiquaient la voyance avec des carapaces de tortues (ce qui a généré l'extinction des tortues dans ce coin du monde)

Il y a un lien beaucoup plus fort entre le zen et le tir à l'arc, le sumi-e, l'ikebana qu'avec le Qi Gong

Le lien est d'ordre culturel... comme le foot et le catholicisme... sans que ce soit, pour autant fondé théologiquement.

Que vu d'occident cela se situe dans la même sphère comme la médecine chinoise, c'est certain.

Mais quand j'entends le maître que je fréquente dire que dans le zen on ne parle pas d'énergie, je me refuse à le considérer comme sectaire ou puriste.
Dans les textes zen, de fait il n'est jamais question de Ki... Deshimaru en parle peut-être dans un livre sur les arts martiaux... mais je fais partie de ceux qui trouve problématique le lien entre zen et bushido
Comme n'étant pas compatible avec le bouddhisme. Je reconnais que ce n'est pas si simple à démêler.

Ceux qui comme toi, Pivoine, s’intéresse à la spiritualité sont toujours prêt à manger à tous les râteliers (Indiens, chinois ou Japonais) pour peu que cela leur semble bénéfique sans se poser la question de la cohérence doctrinale.
Le terme "puriste" est pour moi péjoratif. Je ne sais quel est le mot antonyme de "puriste" mais à mon sens il serait tout aussi péjoratif.

Vu de loin tout se ressemble... Est-ce qu'un asiatique bouddhiste ferait la différence entre catholicisme, protestantisme et Orthodoxie? Quand tu sais que les cathos et les protestants se sont entretués (comme les japonais et les chinois) t'évites de tout amalgamer en disant tout ça c'est pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 17:19

tchamba a écrit:
dans le zen on ne parle pas d'énergie

Thich Nhat Hanh a écrit:

https://www.meditationfrance.com/archive/2009/1103.htm


Par Thich Nhat Hanh







"énergie collective"

" l’énergie de la pleine conscience comme une énergie de protection. La pleine conscience c’est l’énergie qui nous permet de nous rendre compte de tout ce qui se passe dans le moment présent."

" l’énergie de la compassion"


tchamba a écrit:
tout amalgamer en disant tout ça c'est pareil.

Je ne crois pas que pivoine ait dit "tout ça, c'est pareil", pivoine a dit "je me questionne sur les liens", ce qui justement n'est pas pareil, par contre s'il y a quelqu'un qui fait des amalgames, tchamba, c'est toi:

tchamba a écrit:
Ceux qui comme toi, Pivoine, s’intéresse à la spiritualité sont toujours prêt à manger à tous les râteliers (Indiens, chinois ou Japonais)...

Après j'entends cependant ce que tu veux dire sur "la cohérence doctrinale", mais cette "cohérence" ne doit pas devenir un prétexte à la fermeture d'esprit c'est-à-dire l'inverse de l'enseignement.

Quant aux autres questions, je les laisse aux spécialistes...
«Dans Hindouisme et BouddhismeAnanda Coomaraswamy conteste cette opposition entre bouddhistes et brahmanes et entre doctrine du Soi des brahmanes et du non-Soi des bouddhistes:

 […] il est bien vrai que le Bouddha niait l'existence de l'âme ou du « soi » au sens étroit du terme […], mais ce n'est pas cela […] que nos lecteurs comprennent ; ce qu'ils veulent dire, c'est que le Bouddha niait le Soi Immortel, Sans naissance et Suprême des Upanishads. Et cela est d'une fausseté flagrante. Car [le Bouddha] parle souvent de ce Soi […], et nulle part aussi clairement que dans la formule répétée na mê so attâ, « ceci n'est pas mon Soi » dont l'exclusion porte sur le corps et les éléments de la conscience empirique. »
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 17:53

Djibril a écrit:
tchamba a écrit:
dans le zen on ne parle pas d'énergie

Thich Nhat Hanh a écrit:

https://www.meditationfrance.com/archive/2009/1103.htm


Par Thich Nhat Hanh











"énergie collective"

" l’énergie de la pleine conscience comme une énergie de protection. La pleine conscience c’est l’énergie qui nous permet de nous rendre compte de tout ce qui se passe dans le moment présent."

" l’énergie de la compassion"


tchamba a écrit:
tout amalgamer en disant tout ça c'est pareil.

Je ne crois pas que pivoine ait dit "tout ça, c'est pareil", pivoine a dit "je me questionne sur les liens", ce qui justement n'est pas pareil, par contre s'il y a quelqu'un qui fait des amalgames, tchamba, c'est toi:

tchamba a écrit:
Ceux qui comme toi, Pivoine, s’intéresse à la spiritualité sont toujours prêt à manger à tous les râteliers (Indiens, chinois ou Japonais)...

Après j'entends cependant ce que tu veux dire sur "la cohérence doctrinale", mais cette "cohérence" ne doit pas devenir un prétexte à la fermeture d'esprit c'est-à-dire l'inverse de l'enseignement.

Quant aux autres questions, je les laisse aux spécialistes...
«Dans Hindouisme et BouddhismeAnanda Coomaraswamy conteste cette opposition entre bouddhistes et brahmanes et entre doctrine du Soi des brahmanes et du non-Soi des bouddhistes:

Ahaha tu parles d'un spécialiste... les spécialistes hindouistes du bouddhisme sont prompt à tordre les propos du bouddha dans tous les sens pour le récupérer.

"Pour les pérennialistes, le Principe unique et éternel de l’univers non seulement se révèle à l’homme au travers des religions ou traditions mais constitue la substance même de son intellect, son cœur spirituel, d’où la possibilité chez les plus grands sages d’une connaissance directe, non discursive, de la Réalité ou de la Vérité."

Ahah et tu voudrais que le gars soit objectif?

On parlait de l'energie di Qi Gong pas de l'energie de la compassion. Ce n'est pas la même énergie même si c'est le même mot.

C'est comme Kellogs, l'energie du petit déjeuner... c'est pas celle là non plus.

Oui bien sûr Pivoine se questionne comme sur chemin spritualité  sur la question de l'âme...

Mouais mouais. Genre entre christianisme et bouddhisme j'hésite encore...
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 17:57

Djibril a écrit:
mais ce n'est pas cela […] que nos lecteurs comprennent ; ce qu'ils veulent dire, c'est que le Bouddha niait le Soi Immortel, Sans naissance et Suprême des Upanishads. Et cela est d'une fausseté flagrante.



"Immortel", "suprême"...tout de suite les grands mots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 18:01

tchamba a écrit:
Ahah et tu voudrais que le gars soit objectif?
J'avoue que c'est exactement la question que je me pose à ton propos, quand tu récupères des citations de Dôgen, pour envoyer les autres au bûcher.
Revenir en haut Aller en bas
L'ange
Membre
Membre
L'ange

Féminin Age : 46
Localisation : Paris
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Plus sur vous ? : Cybertrans
Cancer Buffle
Messages : 1210
Points de participation : 1363
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 27/04/2019

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 18:25

Voici une photo du corps le plus subtil qui soit :

Corps Subtil Images?q=tbn:ANd9GcRDWxb3oagqfmuL5qiCPyhKTOiwZgzD65EYp_5WEj_wmDYtTtyz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 18:59

tchamba a écrit:
« La méditation assise [zazen 坐禅] n’est pas l’exercice du dhyâna [shuzen習禅] »


Maître Dôgen - La manière de la méditation assise [Zazengi] - Shôbôgenzô, la vraie Loi, Trésor de l'Oeil - Tome 6

Zazen c'est l'abandon de toute technique. Ce n'est donc pas une technique, un moyen.

http://mujoseppo.blogspot.com/2015/08/maitre-dogen-zazengi-la-maniere-de-la.html
http://www.zen-occidental.net/texteszen/SBGZzazengi.html
http://storage.canalblog.com/44/71/1055215/81285484.pdf
https://btr2010.wordpress.com/2014/08/26/zazen-nest-pas-shuzen/
Citation :
il n'y a donc rien à atteindre, ni à attendre, pas même l'éveil puisqu'il est déjà là
http://mujoseppo.blogspot.com/2015/08/maitre-dogen-zazengi-la-maniere-de-la.html
Citation :
alors qu'au départ ,tous les hommes auraient du n'avoir que la même vision 
http://chemin-spiritualite.forumactif.com/t1016-moise-une-imposture#51859

Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 19:33

Djibril a écrit:
tchamba a écrit:
Ahah et tu voudrais que le gars soit objectif?
J'avoue que c'est exactement la question que je me pose à ton propos, quand tu récupères des citations de Dôgen, pour envoyer les autres au bûcher.

Mais je me place du côté de Dogen.

Là le gars il nie l'impermanence, le fondement même du bouddhisme.

Dogen nie que l'âme sorte vivante de la maison en feu. C'est la thèse opposée à la tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 19:48

tchamba a écrit:
Djibril a écrit:
tchamba a écrit:
Ahah et tu voudrais que le gars soit objectif?
J'avoue que c'est exactement la question que je me pose à ton propos, quand tu récupères des citations de Dôgen, pour envoyer les autres au bûcher.

Mais je me place du côté de Dogen.

Là le gars il nie l'impermanence, le fondement même du bouddhisme.

Dogen nie que l'âme sorte vivante de la maison en feu. C'est la thèse opposée à la tienne.
De quel côté tu te places, je suis d'accord et je ne remets pas en question ce que tu dis que Dôgen dit, puisque tu es un "spécialiste". Par contre je ne pense pas que celui que tu appelles "le gars" nie l'impermanence et que sa "thèse" soit opposée à ce que tu dis que Dôgen dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 20:39

tchamba a écrit:
Pivoine a écrit:
Je ne dis pas que c'est la même chose, je me questionne sur les liens car et j'en vois plus entre le zen et le Qi Gong par rapport à l'énergie interne et le souffle qu'avec la voyance.

Si tu disais entre le Qi Gong et le tchan, déjà ça me gênerait moins. 
Ne soit pas gêné, il se trouve que le zen vient du Chan ...
Citation :
Le zen se réfère au chan une forme de méditation indienne implantée par Bodhidharma il y a 1500 ans en Chine. Il prend sa source, à la méditation de Siddhārtha Gautama lorsqu'il obtint l'éveil en méditant sous l'arbre de la Bodhi, il y a plus de 2 500 ans en Inde, et a été influencé par le taoïsme. On y trouve aussi l'influence coréenne du son. Aujourd'hui, le zen japonais se réfère principalement à la posture de méditation d'éveil de Siddhārtha Gautama de transmission en transmission dites zazen. C'est le zen le plus connu et pratiqué au moins en Occident au travers de deux écoles, Rinzai et Sōtō.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Zen
A noter que Bodhidharma est le fondateur en Chine de l'école Chan, courant contemplatif (dhyāna) du mahāyāna, devenue au Japon l’école Zen connue en Occident. Tout comme l'enso est issu du wu wei taoïste. Les liens ne sont pas très difficiles à établir.

Citation :
Les taoïste pratiquaient la voyance avec des carapaces de tortues (ce qui a généré l'extinction des tortues dans ce coin du monde)
Je ne suis pas certaine que les taoïstes sacrifiaient les tortues, quant au Yi Jing, il ne prédit l’avenir. Il analyse le présent pour permettre à chacun d'agir de la manière la plus appropriée selon la situation, grâce à la lecture d'hexagrammes.

Citation :
Il y a un lien beaucoup plus fort entre le zen et le tir à l'arc, le sumi-e, l'ikebana qu'avec le Qi Gong
Les liens avec "tir à l'arc", tu fais référence je suppose au kyodo,(zen debout), le sumi-e (mouvement de la peinture japonaise) ne sont bien sur pas à établir. Il n'y a pas de comparaison à faire.

Citation :
Le lien est d'ordre culturel... comme le foot et le catholicisme... sans que ce soit, pour autant fondé théologiquement. Que vu d'occident cela se situe dans la même sphère comme la médecine chinoise, c'est certain.
A pardon, j'ignorais que Urbain V jouaient au foot au rocher des dons ou Grégoire le Grand dans les jardins du Vatican...
Alors que de source sure Bodhidharma développait le Qi Gong dans l'école Shaolin en Chine en s'inspirant des gymnastiques taoïste de longévité.
Pour plus de renseignements sur les liens entre Chan et Zen:
http://zen-nice.org/enseignements/conferences/bodhidharma.htm?

Citation :
Ceux qui comme toi, Pivoine, s’intéresse à la spiritualité sont toujours prêt à manger à tous les râteliers (Indiens, chinois ou Japonais) pour peu que cela leur semble bénéfique sans se poser la question de la cohérence doctrinale.
Le terme "puriste" est pour moi péjoratif. Je ne sais quel est le mot antonyme de "puriste" mais à mon sens il serait tout aussi péjoratif.
S'intéresser aux spiritualités, élargir ses connaissance sans craindre d'y perdre son âme (haha désolée, j'ai pas pu m'empêcher),d'y perdre ses croyances, ce n'est pas manger à tous les râteliers, c'est s'ouvrir au monde et apprendre à connaître "l'autre" et faire des liens entre les philosophies; le tai Chi,le shiatsu et le Qi Gong ne me semblent pas incompatibles avec le zen relativement à la connaissance doctrinale.

Citation :
Vu de loin tout se ressemble... Est-ce qu'un asiatique bouddhiste ferait la différence entre catholicisme, protestantisme et Orthodoxie? Quand tu sais que les cathos et les protestants se sont entretués (comme les japonais et les chinois) t'évites de tout amalgamer en disant tout ça c'est pareil.
Je crois que c'est toi Tchamba qui fait des amalgames entre liens et équivalences. Et tu sais parfaitement que je n'ai jamais dit que c'était pareil...
Si un Asiatique me demandait le lien entre catholicisme, protestantisme, et orthodoxie, il me serait facile de parler de christianisme, de bible et d'expliquer les divergences doctrinales (la réforme) et le schisme;

Quand au fait que les protestants et les catholiques se sont entretués, c'est une querelle de pouvoir religieux, de la même manière que les catholiques ont exterminés les cathares; quant à l'origine de la guerre sino japonaise, elle remonte à la seconde guerre mondiale et ne concerne pas des divergences doctrinales me semble-t-il, si ?

Mais je dirais que plus généralement, la guerre est due au besoin d'affirmer sa suprématie et à la peur de l'autre. Qu'en penses-tu ?


Dernière édition par pivoine le Dim 5 Mai - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 20:59

pivoine a écrit:

tchamba a écrit:
Les taoïste pratiquaient la voyance avec des carapaces de tortues (ce qui a généré l'extinction des tortues dans ce coin du monde)


Je ne suis pas certaine que les taoïstes sacrifiaient les tortues, quant au Yi Jing, il ne prédit l’avenir. Il analyse le présent pour permettre à chacun d'agir de la manière la plus appropriée selon la situation, grâce à la lecture d'hexagrammes. 
Hôkyôzanmai 

(...)

Semblable à l’hexagramme « Feu »,
Des traits qui s’organisent,
Et qui, superposés, donnent trois,
Et cinq quand ils sont permutés.

(...)
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 21:28

Le zen viend du tchan comme le christianisme vient du judaïsme.

De même que le Judaïsme perdure indépendamment du christianisme. Le tchan perdure également indépendamment du zen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 21:46

Djibril a écrit:
Hôkyôzanmai 

(...)

Semblable à l’hexagramme « Feu »,
Des traits qui s’organisent,
Et qui, superposés, donnent trois,
Et cinq quand ils sont permutés.

(...)
Très beau texte. Merci.

http://www.zentoulouse.fr/hokyozanmai/

Citation :
Cet enseignement, celui du chan, est né en Chine de la fusion entre le taoïsme et l’école du bouddhisme mahayana apparue en Inde et apportée en Chine au VIe siècle par Bodhidharma. Il a indéniablement gardé la trace de son origine et nourrit une affinité particulière avec les enseignements de Vimalakirti et Nagarjuna, mais l’apport chinois (taoïste) a élagué certains aspects un peu «fleuris» du bouddhisme ancien venu de l’Inde — goût pour la controverse métaphysique, panthéon de divinités, propension à la religiosité … — pour n’en garder que l’essentiel et donner ainsi naissance à quelque chose de plus dépouillé, un pragmatisme radical pourrait-on dire, dans la mesure où, en posant l’«expérience intime de la réalité» comme seul et unique impératif, il disqualifie toutes les préoccupations d’ordre mystique, ésotérique, doctrinal ou rituel.
C’est ce courant du bouddhisme mahayana fortement empreint de taoïsme que Dogen a ramené de Chine au Japon au XIIIe siècle et qui s’est développé dans l’Archipel sous le nom de zen.
http://deuxversants.com/le-samadhi-du-miroir-precieux/

tchamba a écrit:
Le zen viend du tchan comme le christianisme vient du judaïsme.

De même que le Judaïsme perdure indépendamment du christianisme. Le tchan perdure également indépendamment du zen.


Oui, c'est vrai. L'évolution dans le temps crée des religions, ou des traditions différentes et indépendantes, mais malgré leurs divergences, des liens, remontant à leur origine se retrouvent sous des formes différentes dans les courants actuels. C'est ce que je trouvais intéressant d'évoquer dans le sujet proposé.
Revenir en haut Aller en bas
tchamba
Membre
Membre
tchamba

Masculin Age : 45
Localisation : Tours
Votre pratique, votre tradition : Zen Soto
Lion Tigre
Messages : 3370
Points de participation : 3955
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 28/04/2016

Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 22:52

Dogen n'a ramené de Chine que ce qu'il avait vu chez son maître Nyojo: Shikantaza.

Dans le Chan il existe d'autres pratiques méditatives.

"Des exercices respiratoires et sonores sont pratiqués pour expulser le Binqi, activer les Dantian et ouvrir les canaux d'énergie. La recherche du Centre de l’Esprit est soutenue et guidée. Si elle est pratiquée correctement, la méditation nourrit le corps et l'esprit. Méditer dans le Centre de l'Esprit peut aider à changer les modes de pensée négative, pour atteindre une stabilité mentale et émotionnelle et améliorer la santé. En outre, il est possible de voir la Lumière Dorée, ouvrant ainsi la porte au développement spirituel."
https://www.buqifrance.fr/5meditationchan.php

Vu de loin le Chan et le zen c'est pareil (très liés, si tu préfères) vu de près c'est différent (pas si liés que ça)



Pivoine a écrit:
A pardon, j'ignorais que Urbain V jouaient au foot au rocher des dons ou Grégoire le Grand dans les jardins du Vatican...

Corps Subtil Img-le-pape-francois-1443022493_580_380_center_articles-199669





Y a pas de mal.

Pivoine a écrit:
Quand au fait que les protestants et les catholiques se sont entretués, c'est une querelle de pouvoir religieux, de la même manière que les catholiques ont exterminés les cathares; quant à l'origine de la guerre sino japonaise, elle remonte à la seconde guerre mondiale et ne concerne pas des divergences doctrinales me semble-t-il, si ?

Oui. Toujours-est-il qu'il y a de grosses différences culturelles entre les peuples asiatiques comme entre les peuples occidentaux. Je connais mieux les différences culturelles entre les peuples occidentaux qu'entre les peuples asiatiques.

Là où je voulais en venir c'est que je suis allé à une conférence sur le Chan et j'ai rencontré un type que je ne connaissais pas qui m'a appris qu'il existait un courant chan en France et que c'était assez différent du zen. Il n'a pas trop développé mais il m'a laissé entendre sur un ton que j'ai trouvé un peu condescendant que la médtation chan est plus technique que le zen.

Pivoine a écrit:
S'intéresser aux spiritualités, élargir ses connaissance sans craindre d'y perdre son âme (haha désolée, j'ai pas pu m'empêcher),d'y perdre ses croyances, ce n'est pas manger à tous les râteliers, c'est s'ouvrir au monde et apprendre à connaître "l'autre" et faire des liens entre les philosophies; le tai Chi,le shiatsu et le Qi Gong ne me semblent pas incompatibles avec le zen relativement à la connaissance doctrinale.
 
Je ne dis pas que les pratiques sont incompatibles je dis qu'elles sont peut-être plus différentes que tu ne le penses surtout au niveau de l'arrière plan doctrinal.

Le Yoga ça aide à être plus souple de manière à tenir plus longtemps en méditation.

L'expression manger à tous les râteliers est un peu péjorative je suis désolé. Je connais des gens qui en plus du Dojo vont dans des Ashrams. Chacun fait ce qu'il veut et je n'ai pas à porter de jugement là dessus.
Que d'autre choisisse une seule voie et s'y tienne ne me semble pas impliquer un manque d'ouverture d'esprit.

Je remarque juste que ceux qui accumulent des expériences dans des traditions très différentes me semble plus se perdre qu'autre chose. C'est un sentiment plus qu'un jugement.

De mon point de vue il y a assez à creuser et à lire rien que dans la littérature zen pour ne pas trop perdre son temps ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1Dim 5 Mai - 23:17

tchamba, choisir une seule voie et s'y tenir, c'est même très bien et n'implique pas un manque d'ouverture d'esprit.
C'est un manque d'ouverture d'esprit quand on considère que la voie à laquelle on se tient, est mieux que les autres, par ignorance de ce que sont les autres voies, ou en ne constatant que leurs différences, sans voir leurs similitudes. Un peu comme quelqu'un qui ne verrait que les défauts de l'autre sans voir ses qualités...

Ensuite, ce n'est pas forcément "accumuler" que de s'ouvrir à d'autres voies, et en ce sens j'aime bien dans "Expérience de la Voie - Le ZEN ", quand HöKö dit: " Je n’ai jamais aussi bien compris Jésus Christ que depuis que j’ai commencé à étudier le bouddhisme !".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Corps Subtil Empty
MessageSujet: Re: Corps Subtil   Corps Subtil Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
Corps Subtil
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Spiritualité en général-
Sauter vers: