zen forum
Bienvenue !
Connectez vous avec votre pseudo et votre mot de passe
ou inscrivez vous gratuitement pour participer au forum.
Merci de nous rejoindre !

zen forum

forum de discussion sur le bouddhisme zen


 

Site officielSite officiel  facebookfacebook  YouTubeYouTube  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de discussion sur le bouddhisme zen soto et la spiritualité en général

Partagez | 
 

 Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HöKö
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Age : 48
Localisation : France Rhône/Alpes Ain 01
Votre pratique, votre tradition : zen soto (AZI)
Plus sur vous ? : En couple
Gémeaux Coq
Messages : 730
Points de participation : 1079
Réputation & Pertinence : 6
Date d'inscription : 06/06/2009
Emploi/loisirs : Musicien / Coach minceur
Humeur : Calme
Commentaires : Prénom : Stéphane
moine zen

MessageSujet: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Sam 6 Juin - 22:16

Le Sutra du Cœur ( Hannya Shingyo )


Le Bodhisattva de la vraie liberté par la pratique profonde de la Grande Sagesse, comprend que le corps et les cinq scandas ( sensation, perception, pensée, activité, conscience ) ne sont que vacuité Ku, et par cette compréhension, il aide tous ceux qui souffrent.
Ô Sariputra, les phénomènes ne sont pas différents de Ku, Ku n'est pas différent des phénomènes. Les phénomènes deviennent Ku, Ku devient phénomène ( la forme est le vide, le vide est la forme ), les cinq scandas sont phénomènes également.
Ô Sariputra, toute existence a le caractère de Ku, il n'y a ni naissance, ni commencement, ni pureté, ni souillure, ni croissance, ni décroissance.
C'est pourquoi, dans Ku, il n'y a ni forme, ni scanda, ni œil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni corps, ni conscience; il n'y a ni couleur, ni son, ni odeur, ni goût, ni toucher, ni objet de pensée; il n'y a ni savoir, ni ignorance, ni illusion, ni cessation de l'illusion; ni déclin, ni mort, ni fin du déclin, ni cessation de la souffrance, il n'y a pas de connaissance, ni profit, ni non-profit.
Pour le Bodhisattva, grâce à cette Sagesse qui conduit au-delà, il n'existe ni peur ni crainte. Toute illusion et attachement sont éloignés et il peut saisir la fin ultime de la vie, le Nirvana.
Tous les Bouddhas du passé, du présent, du futur peuvent atteindre à la compréhension de cette Suprême Sagesse qui délivre de la souffrance, et permet de trouver la Réalité. Cette incantation ( Mantra ), incomparable et sans pareil, se dit :

"Aller, aller, aller ensemble au-delà du par-delà sur la rive du Satori" (sur l'autre rive)
"Gya tei Gya tei - Ha ra gya tei - Hara so gya tei - Bo ji - So wa ka"

_________________
  Bouddhisme zen 


Dernière édition par HöKö le Dim 12 Jan - 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/c/bouddhismezen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Dim 25 Nov - 20:46

Salut

Les 5 scandas peux-tu expliquer ?

Je comprends le vacuité mais pourquoi le Ku
Revenir en haut Aller en bas
HöKö
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Age : 48
Localisation : France Rhône/Alpes Ain 01
Votre pratique, votre tradition : zen soto (AZI)
Plus sur vous ? : En couple
Gémeaux Coq
Messages : 730
Points de participation : 1079
Réputation & Pertinence : 6
Date d'inscription : 06/06/2009
Emploi/loisirs : Musicien / Coach minceur
Humeur : Calme
Commentaires : Prénom : Stéphane
moine zen

MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Dim 25 Nov - 22:59

Ku est le mot japonais pour vacuité.
Les scandas je crois sont les composants de l'être qui assemblés font cet être telquel mais de façon impermanante et interdépendante, donc de nature vide, vise de soi.
Même si tu ne comprends pas cette phrase ce n'est pas grave, le but n'est pas de comprendre intélectuellement tout ce sutra mais de le vérifier par l'expérience, la pratique et l'intuition qui s'en révèle.
Tous les phénomènes, les choses, les gens etc sont interdépendants et impermanents, ils n'ont pas d'existence séparée qui leur est propre, tout vient et passe par multiples causes à effets interliées, tout est de nature vide, vide d'un soi, la forme n'est qu'une non commencée et non finie, juste changeante.

_________________
  Bouddhisme zen 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/c/bouddhismezen
HöKö
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Age : 48
Localisation : France Rhône/Alpes Ain 01
Votre pratique, votre tradition : zen soto (AZI)
Plus sur vous ? : En couple
Gémeaux Coq
Messages : 730
Points de participation : 1079
Réputation & Pertinence : 6
Date d'inscription : 06/06/2009
Emploi/loisirs : Musicien / Coach minceur
Humeur : Calme
Commentaires : Prénom : Stéphane
moine zen

MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Dim 12 Jan - 18:12

Une version retouchée qui me plait :
-------------------------------------------



Le bodhisattva de la Grande Compassion, Avalokiteshvara, par sa pratique profonde de la Grande Sagesse, voit que les cinq agrégats (forme, sensation, perception, formation mentale, conscience) ne sont que vacuité et par cette compréhension, il soulage toutes les souffrances. Ô Shariputra, les formes ne sont pas différentes du vide et le vide n’est pas différent des formes.

La forme est vacuité, la vacuité est forme. Il en est ainsi aussi de la sensation, de la perception, des formations mentales et de la conscience.

Shariputra, toutes les existences ont l’aspect de ku (vacuité). Elles sont sans naissance ni extinction, ni pures ni souillées, elles n’augmentent ni ne diminuent.

Donc dans ku, il n’y a ni forme, ni sensation, ni perception, ni formation mentale, ni conscience ; ni œil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni corps, ni conscience. Il n’y a ni couleur, ni son, ni odeur, ni goût, ni toucher, ni pensée.

Donc dans ku n’existe pas de domaine des sens. Il n’y a ni ignorance ni cessation de l’ignorance, ni illusion ni cessation de l’illusion. Il n’y a ni dégénérescence et mort ni cessation de la dégénérescence et de la mort. Il n’y a ni souffrance, ni cause, ni cessation, ni sentier. Il n’y a ni sagesse, ni obtention, ni non-obtention. Pour le bodhisattva, grâce à cette sagesse qui conduit au-delà, l’esprit sans obstacle ne connaît pas la peur, et toute illusion, tout attachement sont éloignés. Il peut parvenir à l’ultime fin, le nirvana. Tous les bouddhas du passé, du présent et du futur pratiquent la Grande Sagesse et ainsi atteignent le plus parfait éveil.

Donc, nous devons comprendre qu’Hannya haramita Shingyo (Sutra du coeur) est le grand mantra brillant et lumineux. Le plus élevé de tous les mantras qui est incomparable car rien ne peut y être faux.

Sa force coupe toutes les souffrances. C’est le vrai mantra. Par lui il est possible d’atteindre l’essence de toute vérité :

Aller, aller, aller ensemble au-delà du par-delà, jusqu’à l’accomplissement total de la voie.”

_________________
  Bouddhisme zen 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/c/bouddhismezen
parvaneh
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Vienne (86)
Votre pratique, votre tradition : zen (autodidacte)
Plus sur vous ? : mariée - sans enfants
Balance Buffle
Messages : 242
Points de participation : 338
Réputation & Pertinence : 19
Date d'inscription : 10/02/2013
Emploi/loisirs : conseillère tourisme - passionnée civilisations anciennes et astronomie
Humeur : joyeuse et réfléchie !
Commentaires : Je suis très intéressée voire conquise par la philosophie zen depuis 2 ans.
Je souhaite converser et me lier éventuellement avec vous qui prenez du temps pour échanger et grandir sur ce forum...

MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Lun 13 Jan - 15:45

Oui, c'est vrai cette version est très claire, merci  sunny

_________________
Cet instant EST l'éternité...
Revenir en haut Aller en bas
Tamashi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 37
Localisation : Nogent le Rotrou
Votre pratique, votre tradition : Zazen
Scorpion Singe
Messages : 22
Points de participation : 36
Réputation & Pertinence : 1
Date d'inscription : 05/01/2015
Humeur : Pensive...

MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Lun 5 Jan - 18:27

C'est magnifique... Razz

_________________
Comme un oiseau
Sur la branche du grand pin,
Mais où va son âme?
Revenir en haut Aller en bas
HöKö
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Age : 48
Localisation : France Rhône/Alpes Ain 01
Votre pratique, votre tradition : zen soto (AZI)
Plus sur vous ? : En couple
Gémeaux Coq
Messages : 730
Points de participation : 1079
Réputation & Pertinence : 6
Date d'inscription : 06/06/2009
Emploi/loisirs : Musicien / Coach minceur
Humeur : Calme
Commentaires : Prénom : Stéphane
moine zen

MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Lun 5 Jan - 20:42

C'est la clef, c'est ce qui est concrètement à réaliser !

_________________
  Bouddhisme zen 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/c/bouddhismezen
voi
Membre
Membre
avatar

Féminin Age : 44
Localisation : Do
Votre pratique, votre tradition : zazen
Cancer Buffle
Messages : 1786
Points de participation : 2046
Réputation & Pertinence : 10
Date d'inscription : 06/11/2013

MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   Dim 25 Jan - 12:18

Sur les skandas, on trouve dans le taoïsme un peu la même idée :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Taoïsme#Pratiques_:_la_qu.C3.AAte_d.E2.80.99immortalit.C3.A9[/mention] a écrit:
En conséquence l’individu n’est pas connu comme un dualisme d’une seule âme et d’un seul corps, mais de nombreux principes uniquement maintenus ensemble par la vie, que la mort sépare.

Et il y aurait bien cette idée "d'assemblages" comme dit précédemment et même d'assemblages habiles, c'est à dire susceptible de créer du sens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sutra du Coeur ( Hannya Shingyo )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
zen forum :: Bouddhisme zen :: Bouddhisme en général-
Sauter vers: